AccueilÉDITO

Festival Do Disturb : ce week-end, une machine à vapeur envahit le palais de Tokyo

Publié le

par Manon Baeza

Jonathan Uliel Saldanha

Pour la troisième année consécutive, le festival Do Disturb animera de jour comme de nuit le palais de Tokyo, à Paris, les 22, 23 et 24 avril 2017.

<em>Oxidation Machine, </em>une installation de Jonathan Uliel Saldanha.

Pour sa troisième édition, le festival d'art contemporain Do Disturb mettra le palais de Tokyo en totale effervescence. Après avoir collaboré pour ses éditions précédentes avec de grandes institution internationales, comme le MoMA PS1 et la Tate Modern, et des écoles d'art françaises et étrangères, Do Disturb s'allie aux festivals de performance et de spectacle vivant les plus dynamiques du monde. Au programme, une quarantaine de propositions mêlant danse, performances, théâtre et musique.

L'une des performances a tout particulièrement attiré notre attention :  l'Oxidation Machine imaginée par l'artiste portugais Jonathan Uliel Saldanha. Conçue comme une capsule d'oxydation par l'eau, celle-ci envahira de vapeur tout le rez-de-chaussée du palais de Tokyo. Une totale immersion qui vous plongera dans un monde onirique où  de nombreux jeux de lumière animeront le lieu. Au cours de leur visite, les spectateurs sont accompagnés de sons pour une totale interaction avec les l'œuvre, puisque les effets sonores s'adaptent à leurs mouvements. Le petit plus qui nous fait craquer, ce sont les récipients d'eau mis à disposition pour offrir aux curieux de goûter les diverses eaux vaporisées.

Rendez-vous ce week-end au palais de Tokyo (Paris 16e) pour se prélasser, flâner, danser et redécouvrir vos sens. Si vous voulez en savoir plus, c'est par ici.

© Jonathan Uliel Saldanha

© Jonathan Uliel Saldanha

© Jonathan Uliel Saldanha

À voir aussi sur konbini :