Les énergies renouvelables dépasseront le charbon d'ici 25 ans

Et c'est l'Agence internationale de l'énergie qui le dit.

The Desert Sunlight Solar Farm was commissioned in 2015 and is one of the largest solar projects on Earth (Photograph: Jamey Stillings via Flickr)

Crée en 2015, la Desert Sunlight Solar Farm est l'un des plus gros projets solaires sur Terre. (© Jamey Stillings/Flickr/CC)

Les énergies fossiles ont été la source d'énergie la plus importante pendant plusieurs siècles, en dépit des dégâts causés à la planète. Toutefois, une étude récente prévoit que les énergies renouvelables dépasseront le charbon d'ici 25 ans. Les technologies vertes deviendraient alors la première source d'électricité : elles fourniront près de 60 % de  la production d'électricité d'ici 2040, selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE), dans un rapport publié dans le cadre de la COP22 qui se tient à Marrakech et qui doit compléter l'accord de Paris.

Publicité

Si les prévisions annuelles de l'agence sont correctes et que les traités politiques concernant le réchauffement climatique sont honorés, la demande de pétrole et de charbon ne pourra que diminuer. "Dans les 25 prochaines années, les vainqueurs seront le gaz naturel mais surtout les éoliennes et le solaire, qui devraient détrôner le champion des 25 dernières années, le charbon", a déclaré Fatih Birol, directeur de l'AIE à la Press Association. Il ajoute :

"La prochaine étape est de répandre leur usage dans les secteurs de l'industrie, de la construction et du transport, où une croissance potentielle énorme les attend."

Mais cela dépendra "des politiques mises en œuvre par les gouvernements", avertit Fatih Birol. L'AIE affirme ainsi que certains pays devront probablement aller au-delà de leurs engagements de la COP 21, pour limiter la hausse des températures à 2 degrés par rapport à l'ère préindustrielle.

Publicité

Si l'on suit les objectifs suggérés par l'AIE, 700 millions de voitures électriques devraient circuler sur nos routes d'ici 2040. Il faut juste espérer que l'administration Trump ne mette pas en pièce tous les efforts d'Obama (et des autres pays) comme annoncé.

À lire -> Docu : l’empreinte écologique dévastatrice de l’industrie de la mode

Par Matthew Kirby, publié le 17/11/2016

Pour vous :