Du neuf à la Tour Paris 13

Promise à la destruction en novembre dernier, toujours debout en 2014, la Tour Paris 13 offre encore du neuf aux promeneurs des bords de Seine. Dernière réalisation en date : une fresque monumentale de KATRE. 

Tour Paris 13

KATRE peint la façade d'un immeuble mitoyen à la Tour Paris 13 - Photo trouvée sur la page Facebook de l'artiste

Attraction de l'automne, la Tour Paris 13 avait accueilli près de 30.000 visiteurs (soit près de 1000 par jour, selon les chiffres de Medhi Ben Cheikh, directeur de la galerie Itinerrance) en un mois d'ouverture et donnée à voir le travail de près de 80 graffeurs ou street-artists sur les neuf étages de l'immeuble du 5 rue Fulton (XIIIème) promis à la destruction.

Publicité

Hors, tout un chacun peut le constater en se promenant sur les quais de Seine, la Tour est toujours debout. Pire elle offre encore de nouvelles surprises murales à ceux qui croisent son chemin.

Publicité

TOUR 13-4-SPACE IS THE LIMIT- from MANAPROD on Vimeo.

Le graffeur parisien KATRE a ainsi livré un visuel frappant sur les six étages du bâtiment mitoyen à la Tour. Une technique mixte où l'artiste a commencé par appliquer la photo d'un immeuble défraîchi sur laquelle il a ensuite peint des éclairs de sa composition.

Tour Paris 13 : Debout pour combien de temps ?

Mais ceci ne lève pas le mystère de la Tour. Alors que la destruction semblait imminente en novembre dernier (les appels répétés de la Galerie Itinerrance à la documentation des peintures de la Tour ainsi que la mobilisation des amoureux de street-art contre sa destruction semblaient en témoigner), les choses traînent en longueur du côté du treizième. Et on ne s'en plaindra pas.

Publicité

KATRE à l'oeuvre - Crédit Image Katre – Vgtah - Sylvain Borsatti - Thomas Piccolini pour AllCity

Elsa Courtois, contact presse pour la Tour Paris 13, nous éclaire sur la destinée de ce bâtiment pas comme les autres :

La Tour principale sera bel et bien détruite mais pour des raisons de sécurité, on a dû repousser l'échéance jusqu'à fin mars/début avril. Comme il l'avait été précisé au début de l'évènement cette destruction donnera lieu à une performance artistique, un happening qui prendrait la force d'un "grignotage" de la Tour petit à petit pour rendre visible au plus grand nombre ce qu'il y avait à l'intérieur.

Publicité

Et pour ce qui est de la fresque de KATRE embellissant le bâtiment mitoyen, la destruction est programmée pour les semaines à venir. Le temps est donc compté pour découvrir la jolie fresque du graffeur.

Par Tomas Statius, publié le 30/01/2014

Copié

Pour vous :