AccueilÉDITO

La lettre touchante de Drake après la mort d'Alton Sterling, abattu par la police

Publié le

par Kate Lismore

"Personne ne désire finir comme une statistique. Et pourtant...."

Alton Sterling, un homme noir de 37 ans, a été abattu lundi 7 juillet par des officiers de police à Bâton-Rouge (Louisiane) dans ce qui semble être une nouvelle bavure policière, ainsi que le rappelle Libération. Activistes, célébrités et personnalités politiques ont pris la parole, relayant la tristesse et la colère des amis et de la famille de cet homme tombé sous les balles des forces de l'ordre.

Deux policiers se sont rendus dans une supérette de quartier devant laquelle Alton avait l'habitude de vendre des CD en réponse à un appel signalant que l'homme était en train de menacer quelqu'un avec une arme à feu. Abdullah Muflahi, le propriétaire du magasin, a pourtant affirmé n'avoir jamais eu aucun problème avec Alton Sterling. Voilà ce qu'il explique au Time

"C'était un homme très heureux. Il était tout le temps en train de rire ou de faire des blagues. Il n'était jamais en colère ou violent."

Lors de cette intervention, Alton Sterling s'est vu cloué au sol par les deux officiers de police. Il y a ensuite eu une bagarre durant laquelle les officiers ont crié qu'il était armé. Au cours de cette altercation, Alton Sterling a reçu plusieurs balles et, lorsque les services d'urgence sont arrivés, il était déjà mort.

L'enregistrement vidéo de la scène a été diffusé sur Internet et a soulevé une vague de protestation dans la ville natale d'Alton Sterling. Un musicien a tenu à exprimer sa peine et sa colère sur les réseaux sociaux: le rappeur Drake. Le musicien a ainsi présenté ses condoléances à la famille d'Alton Sterling, qui était père de cinq enfants, en postant le message suivant sur Instagram :

A photo posted by champagnepapi (@champagnepapi) on

Traduction : "Je suis reconnaissant de pouvoir dire que l’Amérique est ma seconde maison. Mais hier soir, quand j’ai vu la vidéo de la mort d’Alton Sterling, j’ai senti mon cœur se briser. J’avais vraiment peur. Et je me suis réveillé ce matin avec le réel besoin d’en parler.

Il est impossible d’ignorer que les relations entre la communauté noire et les forces de l’ordre restent tendues, comme c’est le cas depuis des dizaines d’années. Personne ne veut finir en statistique… Et pourtant !

Ces faits sont réels et je suis inquiet. Je suis inquiet pour la sécurité de ma famille, de mes amis et de toutes les autres personnes de couleur. Je ne connais pas la réponse mais je suis persuadé que les choses peuvent s’améliorer si on commence à dialoguer à cœur ouvert.

Mes pensées et mes prières vont à la famille Sterling et à toutes les familles qui ont déjà perdu quelqu’un dans ce cercle de violence infernal."

Le célèbre rappeur n'est pas le seul artiste à s'être exprimé sur cette fusillade, alors qu'un incident du même genre a eu lieu le même jour dans le Minnesota où un autre homme noir, Philando Castile, a été tué. Chuck D, Bruno Mars, Katy Perry, Meek Mill, Nick Jonas et Justin Timberlake ont ainsi rendu hommage aux victimes et manifesté leur désir de voir cesser ces actes de violence extrême.

Traduit de l'anglais par Erika Lombart

À lire -> Aux Etats-Unis, 248 fusillades depuis le 1er janvier 2015

À voir aussi sur konbini :