AccueilÉDITO

Docu : Osunaarashi, le sumo qui venait d'Égypte

Publié le

par Théo Chapuis

En japonais, Osunaarashi signifie Grande Tempête de Sable. Un blase qui en impose, en somme. C'est celui qu'Abdelrahman Shalan a choisi lorsqu'il a commencé à lutter comme sumo au Japon, d'abord dans des ligues modeste. Aujourd'hui, il est devenu l'un de ses plus grands champions des circuits officiels. Parti d'Égypte dès l'âge de 19 ans, le tortueux parcours de ce lutteur débridé est raconté dans le film Becoming Sumo.

Ce documentaire a été réalisé par la production canadienne Salazar et montre d'impressionnants combats de sumos, objectif collé au ring. De quoi frémir lorsque les micros des caméras captent les centaines de kilos de graisse et de muscle qui entrent bruyamment en contact. Et s'émouvoir également par la carrière de ce jeune passionné, âgé aujourd'hui de 22 ans. Osunaarashi, l'unique sumo du Moyen-Orient, trace sa route parmi les compétitions, le cœur quelque part entre le Caire et Tokyo.

Becoming Sumo from Salazar on Vimeo.

Pour suivre le champion, découvrez ici son compte Twitter.

À voir aussi sur konbini :