AccueilÉDITO

Un site interactif rend hommage au premier film de skate

Publié le

par Naomi Clément

Aujourd'hui, l'Office national du film du Québec et Arte ouvrent les portes d'un tout nouveau site : The Devils Toy Remix. Celui-ci est un espace virtuel entièrement interactif, qui entend rendre hommage au mythique film de skateboard Rouli-roulant (The Devil's Toy en version originale) du Canadien Claude Jutra.

Sorti en 1966, ce docu en noir et blanc voit le jour à une époque où la jeunesse nord-américaine se sent étouffée par une société conformiste. Critiquant gentiment cette société traditionnelle à la culture standardisée, Rouli-roulant met en exergue la soif de liberté de cette jeune génération de skateurs - qui est d'ailleurs interdite de faire usage de sa planche à roulettes dans la rue.

S'il entendait au départ dédier ce film aux "victimes de l'intolérance" comme il l'annonce en ouverture, Claude Jutra, véritable précurseur du cinéma direct, a en fait ouvert la voie aux cinéastes de skate. Et, sans vraiment le savoir, Rouli-roulant contribuera à faire du skateboard l'une des disciplines pionnières de la contre-culture, rejoint plus tard par les mouvements punk, hip hop ou street art.

14 réalisateurs de la culture skate

Près de cinquante ans après la sortie de Rouli-roulant, le projet The Devils Toy Remix entend aujourd'hui lui rendre hommage. Quatorze réalisateurs ont été sélectionnés à travers le monde entier parmi les spécialistes de la culture skate pour livrer leur propre version de ce documentaire mythique. Seules contraintes : faire un film de six minutes et que les thèmes abordés par Claude Jutra (liberté, jeunesse, espace, insoumission...) soient présents d'une manière ou d'une autre. Pour le reste, carte blanche et tous en ont fait bon usage avec au final des films drôles, inventifs, voire politiques...

Au total, ce projet collectif s'avère être un webdocumentaire passionnant composé de 11 films complètement différents les uns des autres. Tandis qu'à New York (États-Unis), Steve Durand a choisi de montrer comment l'aspect underground de cette culture a été totalement vidé de sa substance au cours des années, Nikola Lezaic  a choisi d'aborder le skate sous un aspect plus politique : il montre l'affrontement entre une jeunesse avide d'espace et le reste du monde à Bor (Serbie). De son côté le film plein d'humour du lyonnais Fred Mortagne met l'accent sur le quotidien du skateur, celui qu'on ne voit pas forcément quand on est simple spectateur : les chutes, la douleur, les chevilles cassées, la complexité des spots... jusqu'aux pizzas froides.

En outre, chaque film nous propose d'en savoir plus sur les réalisateurs et villes où ont été tournés ces différents courts métrages. De Los Angeles à Johannesburg en passant par Bor, Athènes ou encore Singapour, The Devils Toy Remix nous invite à redécouvrir la culture skate et ses valeurs universelles et surtout transgénérationnelles. Jeunesse, rébellion et soif de liberté.

À voir aussi sur konbini :