À La Villette, ces deux installations monumentales et immersives vont éveiller vos sens

Jusqu’au 31 décembre prochain, plongez dans les installations démentes du chorégraphe William Forsythe et du compositeur Ryoji Ikeda à La Villette, à Paris.

À l’occasion du Festival d’Automne, La Villette a convié le chorégraphe américain William Forsythe et le compositeur et plasticien japonais Ryoji Ikeda pour deux installations monumentales et immersives.

Publicité

Dans la première, baptisée Nowhere and Everywhere at the Same Time N° 2, Forsythe invite le public à se poser la question sur la création du mouvement. Pour cela, l’artiste a imaginé une immense salle pleine de pendules en perpétuel mouvement. Le visiteur est invité à se faufiler à son rythme entre ceux-ci, sans les toucher. Cette installation incite donc le public à créer un contact direct avec les objets, "qui amplifient et anamorphosent les actions" de ce dernier, précise La Villette.

Dans la seconde installation, intitulée test pattern [n° 13], Ikeda plonge le spectateur dans le noir et joue avec ses sens auditif et visuel. Celui-ci se retrouve au beau milieu d’un jeu de lumière stroboscopique, accompagné d’une musique électronique à la fois hypnotique et futuriste. Le tout est accentué par des motifs noir et blanc vertigineux, lesquels s’apparentent à des codes-barres qui sont "générés par la conversation en temps réel d’ondes sonores", indique le communiqué.

Ces deux œuvres immersives sont à découvrir jusqu’au 31 décembre, à La Villette. Pour plus d’infos, c’est par ici.

Publicité

Publicité

Par Manon Baeza, publié le 11/12/2017

Pour vous :