AccueilÉDITO

En images : dans le monde des boxeurs traditionnels d’Afrique de l’Ouest

Publié le

par Otsholeng Poo

Pour sa dernière série de photos, le Nigérian August Udoh s’est intéressé au dambe, la boxe traditionnelle des Haoussas, un peuple d’Afrique de l’Ouest. 

Le dambe (qui signifie "boxe" en haoussa) est la boxe traditionnelle des Haoussas, un peuple d’Afrique de l’Ouest. Ce sport physiquement éprouvant est né au sein de la confrérie des bouchers haoussas il y a plusieurs siècles et servait d'entraînement militaire. Aujourd’hui, les compétitions de dambe sont organisées principalement au moment des récoltes ou à l’occasion de festivals.

Le photographe nigérian, basé à Lagos, August Udoh a choisi d'immortaliser ces boxeurs pour sa dernière série de photos. Le portraitiste a demandé aux modèles de poser devant un fond noir et d'adopter une posture comme s'ils étaient prêts à se battre.

(© August Udoh)

(© August Udoh)

Ce genre de boxe autorise les participants à utiliser leurs deux mains : la main forte, entourée d’un linge ou d’une corde est appelée la "lance", et l’autre main, qui sert à la défense, est appelée le "bouclier". Mais les combattants peuvent aussi utiliser leurs pieds et leur tête pendant un combat. Un match de dambe se termine quand la main ou le genou d’un des boxeurs touche terre.

(© August Udoh)

Le bras fort, la "lance". (© August Udoh)

Le dambe a longtemps été considéré comme un test de bravoure, un rite de passage pour un mariage ou un entraînement pour les soldats. Aujourd’hui, les matchs sont organisés en extérieur et sont toujours accompagnés d’une cérémonie, rythmée par le son des tambours. Ils se déroulent principalement sur les terres des Haoussas, au nord du Nigéria, au sud du Niger et au sud-ouest du Tchad.

Pour découvrir cette série, rendez-vous sur le site d'August Udoh.

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrançois

À voir aussi sur konbini :