AccueilÉDITO

Branle-bas de combat au Louvre, menacé par la crue de la Seine

Publié le

par Ariane Nicolas

SONY DSC

Le musée sera fermé vendredi pour permettre de déplacer, à titre préventif, des œuvres situées en zone inondable. Le musée d'Orsay également.

La mesure est exceptionnelle. Face à la montée des eaux, le musée du Louvre a déclenché son "plan de prévention des risques d'inondation", jeudi 2 juin. L'institution sera fermée vendredi pour permettre au personnel de mettre à l'abri une partie des collections potentiellement menacée par cette crue.

Chargement du twitt...

Dans un communiqué publié jeudi après-midi, le Louvre écrit :

"Aujourd'hui, la Seine a atteint la cote de 31 NGF, soit 5,08 mètres. La direction générale du musée a activé sa cellule de crise. Le musée étant en 'alerte générale crue', la décision a été prise de fermer le musée au public demain afin de procéder, à titre préventif, à l'évacuation des œuvres situées en zone inondable.

L'objectif est de mettre à l'abri ces œuvres en les déplaçant dans les étages supérieurs. Le personnel du Louvre est mobilisé à cet effet."

Selon une journaliste d'Europe 1, entre 300 et 500 personnes seront mobilisées vendredi pour permettre l'opération d'évacuation. La date de réouverture des salles n'est pas encore connue.

Le musée d'Orsay emboîte le pas au Louvre

Pour l'heure, le musée, situé en bordure de la Seine, a donc les pieds au sec, mais la montée des eaux se poursuit et nul ne sait jusqu'où la Seine grimpera. On ignore combien de pièces sont concernées, mais "par mesure de précaution", le département des arts de l'islam, géographiquement le plus proche du fleuve, a été fermé dès jeudi après-midi.

Chargement du twitt...

D'autres institutions culturelles sont également sur le qui-vive (l'Institut du monde arabe, la Bibliothèque nationale de France...). Pour l'heure, seul le musée d'Orsay a décidé d'emboîter le pas au Louvre, jeudi soir, en raison du déclenchement du "plan de protection contre les inondations". Mais contrairement au Louvre, il ne semble pas question de déplacer des œuvres.

Pour ce qui est du Zouave du pont de l'Alma, et de nombreuses péniches et voitures, c'est trop tard...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

À voir aussi sur konbini :