AccueilÉDITO

Un Canadien invente une crème pour effacer les tatouages

Publié le

par Fanny Hubert

Bonne nouvelle pour toutes celles et ceux qui regrettent leur tatouage : un Canadien a inventé une crème permettant d'effacer sans douleur et sans se ruiner ces dessins gravés sur la peau.

Mieux vaut ne pas faire un tatouage sur un coup de tête (<em>Very Bad Trip</em>)

Il n'est pas vraiment conseillé de se faire des tatouages sur un coup de tête. Si vous vous tatouez le prénom de votre bien-aimé(e) du moment, il est bien possible que vous le regrettiez si vous vous séparez de cette personne. Car comme on le sait, le tatouage est éternel. La seule technique, les retirer au laser, coûte cher et s'avère très douloureuse.

Mais la souffrance est peut-être bientôt terminée pour celles et ceux qui veulent se débarrasser de leur dessin gravé sur la peau. Alec Falkenham, un étudiant canadien de l'université Dalhousie à Halifax est en train de mettre au point une crème permettant d'effacer les tatouages, comme le rapporte iTélé.

Comment est-ce possible ? Tout d'abord, il faut revenir à la façon dont l'encre reste sous la peau. Quand elle est injectée, des cellules se gorgent du liquide et deviennent immobiles donc inactives, ce qui permet au tatouage de ne pas partir. D'autres cellules, appelées macrophages, restent en mouvement et sont responsables de l'affadissement du dessin au fil du temps. Pour faire simples, elles mangent l'encre. C'est à partir de ces cellules qu'Alec a travaillé. La solution est de les stimuler pour enlever petit à petit l'encre et donc réussir à éliminer le tatouage.

Une solution peu couteuse et indolore

Le premier grand avantage de cette crème est d'abord son aspect indolore. Alec explique sur le site de son université :

Nous ne visons pas les cellules normales de la peau, donc il n'y aura pas beaucoup d'inflammation. En fait, en se basant sur le procédé que nous utilisons actuellement, nous pensons même qu'il n'y aura pas d'inflammation du tout et que cela pourrait même être anti-inflammatoire.

Ensuite, le prix serait dérisoire puisque supprimer une zone de dix centimètres sur dix ne coûterait que 4,5 dollars. On ne sait cependant pas la quantité de crème qu'il faudra pour enlever un tatouage entier. Et même si la mise sur le marché de ce produit miracle n'est peut-être pas pour tout de suite, les premières recherches de l'université sont apparemment très concluantes. On croise les doigts.

À voir aussi sur konbini :