La légende du graffiti new yorkais Cost a été arrêtée

Alors que ses affiches ont peuplé Paris à l'approche de l'été, le légendaire Cost a été arrêté à New York. Pris en flagrant délit, neuf chefs d'inculpation sont retenus contre lui.  

Cost et Invader ont envahi Paris l'été dernier - Crédit Image Street Art News

Cost et Invader ont envahi Paris l'été dernier - Crédit Image Street Art News

Cost n'est pas n'importe qui. Comme le rappelle All City dans un papier plutôt bien foutu, à 45 ans, il peut même se targuer d'être un des graffeurs les plus marquants de ces 20 dernières années. Après avoir commencé le graffiti au début des années 1980, il intègre le crew KRT courant 1990. Il forme par la suite un duo légendaire avec le célèbre graffeur REVS.

Publicité

Pendant des années, les deux compères occupent New York comme bien peu l'ont fait avant eux. Ils délaissent peu à peu la bombe pour d'autres médiums. Affiches, peinture au rouleau, ils utilisent alors les codes de la publicité pour troubler le regard du passant et interroger sur la légitimité de leur pratique.

Ils s'attirent alors les foudres du public et des autorités. Pour preuve : un article  du New York Times paru en 1995 où un riverain se plaignait – déjà – de la nuisance occasionnée.

La même année Cost est pris en flagrant délit. Alors qu'il effectuait un tag sur une boîte aux lettres, il est menotté, arrêté, et passe devant les tribunaux. L'accusation chiffre les dommages à plus de 100 millions de dollars. "Chanceux", il s'en tire avec 2 000 $ d'amendes, 200 heures de travaux d'intérêt général et décide dans la foulée de mettre sa pratique entre parenthèse.

Publicité

Et c'est quinze ans plus tard qu'on le retrouve au sommet de sa forme.

Le retour de Cost

En 2010 Cost ressurgit tel un phénix. Avec son nouveau "buddy", ENX, l'invasion de New York reprend. Mêmes armes, mêmes résultats, notoriété intacte. Pourtant, cette fois-ci, contrairement à sa volonté initiale de rester dans le rue et uniquement dans la rue, Cost pénètre le monde de l'art. On le croise chez Gagosian (célèbre galeriste), on en parle entre experts.

Cost, Enx, une équipe qui gagne à Paris - (Crédit Image)

Cost, Enx, une équipe qui gagne à Paris - (Crédit Image)

Publicité

Dans la foulée, Adam Cole, de son vrai nom, s'exporte. On le retrouve au côté de grands du mouvement "street-art".  Il accompagnera ainsi Invader l'été dernier pour une chevauchée fantastique à Paris. Les rues de la capitale placardées d'affiches à son nom, l'homme repart à New York avec la satisfaction de la mission accomplie.

Avant que la chance ne finisse par tourner.

L'arrestation de l'un des King du graffiti new-yorkais

Ce dimanche 5 octobre, une rumeur parcourt le milieu graffiti et se répand comme un trainée de poudre. Cost aurait été arrêté en pleine session collage dans le quartier du Meatpacking District. L'information a été confirmée mercredi par CBS News bien qu'on en savait peu sur les détails de l'évènement.

Publicité

On apprend ce vendredi 10 octobre, par à un communiqué de presse diffusé par la NYPD, qu'après une investigation menée par l'officier Colin Sullivan, la maréchaussée a retrouvé la piste du graffeur. Les policiers perquisitionnent sa voiture (une Porsche Cayenne pour la petite histoire). Ils y retrouvent des affiches, des stickers alors qu'une vidéo de surveillance le montre en train d'apposer l'une de ses affiches sur un mur de New York.

La boîte à affiches de Cost - Crédit Image NYPD

La boîte à affiches de Cost - Crédit Image NYPD

Libéré sous caution, l'homme attend son procès. Et vu les moyens mis en oeuvre pour retrouver sa trace, on doute cette fois que l'affaire reste sans suite. Victime de sa "trop" grande médiatisation comme le note All City, il semblerait que Cost peine cette fois-ci à s'en tirer... sans coût.

Par Tomas Statius, publié le 13/10/2014

Copié

Pour vous :