AccueilÉDITO

En images : les colonies spatiales imaginées par la NASA dans les années 1970

Publié le

par Théo Chapuis

Dans les années 70, la colonisation spatiale semblait tout proche. Découvrez les modèles de stations spatiales habitées mises au point par deux illustrateurs se basant sur les travaux de la NASA à l'époque.

Intérieur d'une station à forme cylindrique, vue intérieure (Crédits image : NASA AMES RESEARCH CENTER)

Conséquence de la course à l'espace et du succès retentissant de la mission Apollo 11, le rêve d'une vie humaine dans l'espace a passionné les foules pendant des dizaines d'années. Dans les années 1970, lors d'une série d'universités d'été de la NASA consacrées à la question, les artistes Don Davis et Rick Guidice ont tenté d'illustrer la colonisation spatiale.

Bien qu'illustrateurs et non scientifiques, leurs œuvres n'ont rien de si exubérant : elles se reposent notamment sur les travaux de Gerard O'Neill. Décédé en 1992, ce physicien américain a fondé l'association Space Studies Institute, chargée de promouvoir la recherche dans les domaines de la construction et de la colonisation spatiale.

Notons leur aspect général tout d'abord. On peut les classer en trois catégories : les stations spatiales toroïdales (de la forme d'un donut comme le note Mashable), sphériques et cylindriques. Ces havres d'humanité devaient tourner en orbite afin de simuler une gravité et comporter de gigantesques miroirs pour refléter le soleil à l'intérieur. Les matériaux de construction nécessaires auraient été extraits de la Lune et d'astéroïdes environnants.

Kalpana One

Quelques 40 années plus tard, ces ambitieux projets ont bel et bien été remisés au placard par la NASA. Seul le projet Kalpana One assure la continuité de ces tentatives audacieuses... même si l'imminence d'une colonisation spatiale est davantage une réalité dans Interstellar que pour l'agence spatiale américaine.

Né au milieu des années 2000 et nommé d'après Kalpana Chawla (astronaute américano-indienne disparue dans la catastrophe de la navette Columbia de 2003) ce planétoïde construit de toutes pièces reprend les mêmes principes fondateurs que les recherches de Gerard O'Neill. Pour en savoir plus et rêver un peu, c'est par ici.

Pour découvrir tous les travaux d'artistes collectés par la NASA lors de ces universités d'été dans les années 70 dédiées aux colonies spatiales habitées par l'Homme, c'est par là.

(Crédits image : NASA AMES RESEARCH CENTER)

(Crédits image : NASA AMES RESEARCH CENTER)

(Crédits image : NASA AMES RESEARCH CENTER)

(Crédits image : NASA AMES RESEARCH CENTER)

(Crédits image : NASA AMES RESEARCH CENTER)

(Crédits image : NASA AMES RESEARCH CENTER)

(Crédits image : NASA AMES RESEARCH CENTER)

(Crédits image : NASA AMES RESEARCH CENTER)

(Crédits image : NASA AMES RESEARCH CENTER)

À voir aussi sur konbini :