Il existe enfin une paire de chaussons pour les danseurs noirs

Le danseur de ballet Eric Underwood et la marque spécialisée Bloch se sont unis pour créer la première paire de chaussons adaptés à la peau d'un Noir. Mais bien des efforts restent à faire.

Eric Underwood et ses nouveaux chaussons © Instagram @ericunderwood

Eric Underwood et ses nouveaux chaussons © Instagram @ericunderwood

Visiblement, Eric Underwood est de ceux qui souhaitent faire évoluer les mœurs dans le monde plutôt conservateur de la danse classique. Déjà, l'année dernière, ce natif de Washington, qui occupe depuis 2008 la place de soliste au sein du Royal Ballet de Londres, envoyait valser l'image du danseur de ballet généralement admise par l'imaginaire collectif – celle d'un sportif sérieux et sage, dont le mode vie est entièrement dédié à son métier.

Publicité

"Si je le pouvais, je ferais une téléréalité sur les danseurs de ballet parce que je crois que les gens ont une vision erronée de ce que nous sommes, loin de la scène, expliquait-il dans une interview relayée par The Telegraph. [...] Ils pensent qu'on rentre à la maison, qu'on s'allonge sur un canapé de velours et qu'on s'étire constamment, ce qui n'est pas le cas. [...] Je crois que c'est important de montrer notre autre facette, parce que les gens pensent que nous sommes des putains d'anges."

Trouver chausson à son pied

Plus récemment, Eric Underwoord ouvrait un peu plus la brèche en réclamant des chaussons adaptés à la couleur de sa peau. Sur son compte Instagram, il postait une vidéo le montrant en train de maquiller (littéralement) ses chaussons roses dans le but de leur donner une couleur plus proche de celle de sa peau – une technique fastidieuse, qu'il faut répéter plusieurs fois par semaine, mais cependant adoptée par bon nombre de danseurs de couleur aujourd'hui. Dans le commentaire accompagnant cette vidéo, il incitait BlochGrishko et Sansha, trois marques de vêtements de danse, à se lancer dans cette petite révolution.

Publicité

En effet, les chaussons de danse vendus dans les boutiques spécialisées sont encore aujourd'hui exclusivement beiges ou roses. Ils ont été inventés en 1820 pour se fondre avec la peau des danseurs (à l'époque majoritairement blancs, donc) et ainsi donner l'impression que ceux-ci évoluent nu-pieds sur scène, comme le souligne un article de la BBC intitulé "Why don't they make shoes for black ballet dancers?" ("pourquoi ne fait-on pas de chaussons pour les danseurs de ballet noirs ?").

Une question légitime quand on sait que la place des danseurs noirs est de plus en plus importante dans les corps de ballet. L'année dernière, la danseuse afro-américaine Misty Copeland entrait dans l'histoire en obtenant le titre de danseuse étoile au sein de l'American Ballet Theatre de New York. Une première pour la compagnie de danse, créée il y a près de quatre-vingt ans.

"Le monde entier n'est pas uniquement 'nude'"

Preuve que le monde de la danse classique se modernise, l'entreprise Bloch a répondu favorablement à l'appel d'Eric Underwoord et, après plusieurs mois d'échange, ils sont parvenus à produire ensemble un chausson plus foncé. Baptisé "Eric Tan", le tout premier chausson de danse adapté à la peau d'un Noir devrait être prochainement commercialisé.

Publicité

Si cette victoire délivre un message optimiste, elle reste cependant bien faible. D'abord parce que la couleur de peau d'Eric Underwood n'est pas celle de tous les autres danseurs noirs ; ensuite parce que les Noirs ne sont pas les seuls danseurs minoritaires dans le monde de la danse classique : les Asiatiques ou les Indiens, eux aussi, ont encore bien du mal à trouver chausson à leur pied.

Désireuse de faire davantage bouger les choses, l'Afro-Américaine Cira Robinson, l'une des principales danseuses du Ballet Black (une compagnie de danse anglaise qui rassemble exclusivement des danseurs issus des minorités noires et asiatiques), lançait à son tour une bouteille à la mer dans les colonnes de la BBC :

"Il y a assez de danseurs de couleur dans ce monde pour justifier des choix de teinte plus variés pour les chaussons. Des choix autres que le soit-disant 'nude' que l'on connaît actuellement – tout simplement parce que le monde entier n'est pas uniquement 'nude'".

Publicité

Par Naomi Clément, publié le 29/03/2016

Pour vous :