AccueilÉDITO

À Rio, un artiste a battu le record du monde de la plus grande fresque

Publié le

par Olivia Cassano

Tandis que les athlètes des Jeux olympiques de Rio luttent pour obtenir des records de force ou de vitesse, l'artiste brésilien Eduardo Kobra a peut-être réussi à obtenir un record du monde différent.

On peut dire que les Jeux olympiques se sont emparés de Rio, aussi bien à travers le sport que les installations artistiques : après les athlètes géants de JR il y a deux semaines, voici les tags colorés d'Eduardo Kobra.

Inspiré des anneaux olympiques, la fresque Etnias ("Ethnies", en français) montre les visages de membres de peuples méconnus des cinq continents  : les Mursis d'Éthiopie, les Karens de Thaïlande, les Supis d'Europe, les Hulis de Papouasie-Nouvelle-Guinée, et les Tapajos du Brésil.

"Nous vivons une époque très étrange avec beaucoup de conflits, a expliqué l'artiste au site officiel des Jeux olympiques de RioJe voulais montrer que nous sommes tous unis, tous connectés."

Eduardo Kobra a eu besoin de près de 400 litres de peinture blanche, 1 500 litres de peinture colorée, 3 500 bombes de peinture et deux mois entiers pour finir sa peinture qui couvre près de 3 000 mètres carrés sur le mur d'un entrepôt abandonné, dans la partie du quartier portuaire transformé en  "boulevard olympique".

Si le Guinness Book le confirme, la fresque d'Eduardo Kobra détiendra bientôt le record de la plus grande peinture murale au monde réalisée par une seule personne. Mais même si la validation ne vient pas, cette fresque est déjà historique.

Mural "Todos somos um" - Povo Chukchi - Wall "We are all One " Chukchi People #somostodosum

A photo posted by Eduardo Kobra (@kobrastreetart) on

À voir aussi sur konbini :