Grâce aux internautes, ce portraitiste de rue va changer de vie

Une fois encore, la générosité des internautes fait des miracles.

La semaine dernière, à Lagos, capitale du Nigeria, Sulayman Abu-Bakr sortait de son bureau quand il a croisé Ahmed Sulaiman, un artiste de rue qui proposait aux passants de les dessiner. Quand il a abordé Sulayman Abu-Bakr, celui-ci a accepté et en moins de cinq minutes, il s’est retrouvé face à son portrait.

Publicité

Impressionné, Sulayman Abu-Bakr a posté quelques photos sur Twitter et a immédiatement fait le buzz, notamment avec les témoignages d’autres personnes qui avaient elles aussi croisé la route d’Ahmed Sulaiman.

"J’ai vu ce mec devant mon bureau, il a proposé de me dessiner en moins de 5 minutes. Son nom est Ahmed."

Publicité

"Il est très talentueux, il a dessiné un de mes frères l’autre jour. #NousSommesLes NigeriansCreatifs"

Publicité

"Je l’ai rencontré aussi, j’étais impressionné."

"Il est très talentueux, il a dessiné Moustapha."

Publicité

Suite à ce premier buzz, Sulayman Abu-Bakr a invité Ahmed Sulaiman à son bureau pour qu’il lui raconte son parcours. Veuf depuis peu, l’homme de 44 ans squatte actuellement chez un ami le temps de se remettre sur pied. Il a commencé à dessiner dans la rue pour s’en sortir, avec l’espoir de se débarrasser de ses addictions pour créer son propre studio.

Sulayman a décidé de lancer une campagne de crowdfunding pour récolter les fonds nécessaires pour financer une cure de désintoxication, la location d’un petit appartement, d’un studio et le nécessaire pour qu’Ahmed puisse pratiquer son art. La page GoFundMe a déjà récolté 3 600 pounds (environ 4 000 euros) sur les 5 000 pounds espérés (5 600 euros).

Ahmed a désormais des comptes Twitter et Instagram pour son art.

"Pour ceux que cela intéresse, j’ai invité Ahmed à mon bureau aujourd’hui pour entendre son histoire et lui montrer vos réactions. Sa femme est décédée, il a de la famille à Kaduna mais il squatte chez un ami à Abuja, et il aimerait avoir son propre studio un jour."

"S’il vous plaît aidez Ahmed Sulaiman à avoir une seconde chance dans la vie."

"Update : Plus tôt dans la journée, Ahmed a rencontré mon patron qui s’est engagé à le soutenir pour se désintoxiquer en faisant de lui le visage de la Semaine de la vaccination en Afrique."

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Olanrewaju Eweniyi, publié le 14/03/2018

Pour vous :