Une bouée alimentée par la force des vagues rend l’eau de mer potable

Une équipe américaine a inventé une machine qui peut rendre 14 000 litres d'eau de mer potables par jour.

"De l’eau, de l’eau partout, et pas une goutte à boire", disait le poème La Complainte du vieux marin de Samuel Coleridge. Mais cela pourrait bientôt changer.

Plus de 793 millions d’êtres humains vivent sans accès à l’eau potable sur la planète et un enfant sur cinq meurt tous les ans de maladies liées à ce manque.

Publicité

Pour combattre ce fléau, une start-up américaine de Caroline du Nord, EcoH2O Innovations, a créé une machine flottante qui transforme l’eau de mer en eau potable.

The Swell Actuated Reverse Osmosis System (Image: EcoH2O Innovations)

SAROS (© EcoH2O Innovations)

SAROS (Swell Actuated Reverse Osmosis System) profite de la force incroyable générée par les vagues pour s’approvisionner en eau dans l’infini des océans. L’appareil pompe l’eau, la filtre via une membrane spéciale, et la stocke une fois rendue buvable dans un réservoir qui est ensuite ramené sur la terre ferme.

Publicité

Dessaler l’eau des océans nécessitait jusqu’alors un procédé invasif et coûteux, alors que le prix moyen du bidon d'environ quatre litres d’eau s’élève à 4,6 euros dans les zones qui en manquent.

L’eau récoltée par SAROS est, quant à elle, vendue à moins d’un centime par bidon, sachant que la machine peut en remplir 3 500 par jour.

À titre indicatif, l’OMS estime qu’un être humain a besoin de 48 litres d’eau par jour pour couvrir ses besoins en termes d’hydratation, d’hygiène et de préparation des repas.

Publicité

Avoir accès à l’eau est un pouvoir. Et pour les femmes et les enfants de cette planète, cela signifie l’indépendance. Dans les zones où l’eau manque, les femmes peuvent consacrer des heures à récupérer de l’eau, du temps qui pourrait être consacré au travail ou à l’éducation.

En s’alimentant avec la force des courants, SAROS supprime le besoin en énergies fossiles pour purifier l’eau, comme l’explique Chris Matthews, le directeur du projet :

Publicité

"SAROS utilise une énergie propre et renouvelable qui ne produit aucune émission de gaz à effet de serre et minimalise la concentration d’eau salée."

SAROS pourrait aussi être utilisé pour générer de l’électricité, nettoyer les vagues de fuel qui polluent les océans et même filtrer les déchets plastiques.

"Le potentiel de bonnes choses que SAROS peut apporter est excitant et sans fin", écrit l’équipe sur sa page de crowdfunding IndieGoGo.

Traduit de l'anglais par Sophie Janinet

Par Matthew Kirby, publié le 11/11/2016

Pour vous :