Cet automne, un ballet de Benjamin Millepied sera reconstitué en hologramme à Paris

Reflections Redux, le projet novateur de Benjamin Millepied et de Barbara Kruger, débarque cet automne à Paris.

Événement danse de l’automne : un ballet de Benjamin Millepied va être reconstitué en hologramme. À l’occasion de la Fiac (la Foire internationale d’art contemporain de Paris), le Studio des Acacias a en effet invité le célèbre chorégraphe ainsi que la grande artiste Barbara Kruger. Ensemble, ils élaboreront Reflections Redux, une reconstitution en trois dimensions d’un ballet exécuté par des danseurs virtuels. L’installation mêlera "projections holographiques, films et scénographie immersive" selon le communiqué de presse de la galerie.

Publicité

Grâce à des captations réalisées à Los Angeles, les visiteurs pénétreront alors au sein de la scénographie imaginée par la plasticienne Barbara Kruger pour le ballet Reflections, un projet élaboré par Benjamin Millepied et sa compagnie L.A Dance Project qui était présenté au Théâtre du Châtelet en 2013. Cette expérience immersive "sera complète : jeux de lumière, musique… et surtout projection holographique de quatre scènes issues de Reflections", précise le communiqué. Une prestation qui permettra aux spectateurs d’évoluer aux côtés des danseurs virtuels, sur une musique pensée par le compositeur américain David Lang.

Le spectacle reprendra les codes de Kruger avec ses slogans accrocheurs et ses trois emblématiques couleurs que sont le rouge, le noir et le blanc. Le décor sera notamment composé "de deux toiles monumentales couvertes de slogans ("Think of me thinking of you", "Stay"…)", rapporte Culture Box. Et le tout sera accompagné d’une sélection de films ayant fortement influencé le processus créatif de Benjamin Millepied. Inspiré du ballet Joyaux du chorégraphe russe George Balanchine, Reflections Redux promet d’être grandiose.

Vous pourrez découvrir ce spectacle du 20 octobre au 12 novembre au Studio des Acacias.

Publicité

Par Manon Baeza, publié le 26/07/2017

Pour vous :