AccueilÉDITO

À Atlanta, une pétition pour des passages piétons aux couleurs LGBTQ

Publié le

par Justina Bakutyte

Une activiste a lancé un appel pour qu’une installation artistique éphémère revienne illuminer les chaussées d’Atlanta.

En 2015, le centre-ville d’Atlanta (Géorgie) a pris des couleurs lorsque les passages piétons de son intersection la plus fréquentée ont été peints aux couleurs du drapeau arc-en-ciel. Lancée par Atlanta Rainbow Crosswalks, une association à but non lucratif, l’initiative avait été mise en place en amont de la Gay Pride.

L’installation pro-LGBTQ a reçu un accueil très positif de la part de la population, célébrée comme un bon exemple d’initiative artistique dans l’espace public "promouvant la diversité et l’égalité". L’idée a même été reprise dans d’autres villes du pays.

Malgré cet engouement, la municipalité d’Atlanta a retiré la peinture deux semaines après la manifestation, invoquant les lois en vigueur dans l’État de Géorgie ainsi que des problèmes de sécurité. Des pétitions avaient alors été lancées pour que la mairie revienne sur sa décision, mais en vain.

Deux ans plus tard, ce mouvement militant pour des passages piétons aux couleurs de l’arc-en-ciel renaît de ses cendres, grâce à des citoyens plus déterminés que jamais. Sarah Rose, l’activiste trans qui a relancé le débat, explique sur la page de la pétition :

"En 2015, les passages piétons de l’intersection entre la dixième avenue et Piedmont, dans le centre d’Atlanta, ont été peints aux couleurs de l’arc-en-ciel pour célébrer la fierté LGBTQ.

Cette zone est considérée par beaucoup comme l’épicentre du quartier gay d’Atlanta et, chaque année, un rassemblement gigantesque y est organisé pour la Gay Pride.

Après la manifestation, les passages piétons ont retrouvé leur aspect normal, au désespoir de la communauté LGBTQ d’Atlanta. Depuis, celle-ci n’a cessé de demander le retour de la couleur arc-en-ciel."

Sarah Rose invite les gens à signer sa pétition pour que les passages piétons "ornés du drapeau arc-en-ciel et/ou de celui de la fierté trans" deviennent des installations définitives de la ville d’Atlanta. Plus de 20 000 personnes ont déjà répondu à son appel.

Elle rappelle que ce quartier revêt une importance toute particulière pour la communauté LGBTQ, qui s’y était réunie au lendemain de la fusillade survenue au club Pulse d’Orlando pour rendre hommage aux victimes.

Tandis que le mois de juin, qui est officiellement celui de la fierté LGBTQ, approche à grands pas, Sarah Rose espère que cette initiative citoyenne fera réagir la municipalité.

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

À voir aussi sur konbini :