Cette asso new-yorkaise change la vie des jeunes défavorisés en les initiant à l'art

Une bâtisse entièrement taguée de Staten Island abrite un centre qui encourage les jeunes en difficulté à s'épanouir à travers l'art.

NYC Art Cypher a déjà transformé la vie de beaucoup d’adolescents en difficultés. Fondée par Charlie Balducci il y a une dizaine d'années, cette association a pour mission d’aider les jeunes de ce quartier new-yorkais. L'art s'est imposé comme le meilleur moyen de communiquer avec eux, tout en leur permettant de se constituer un réseau, de trouver leur voie et de progresser.

Charlie Balducci a déclaré à Konbini :

Publicité

"Une nuit j’ai visualisé le logo de cette tête effrayante dans un rêve. Elle représentait la passion pour les arts et le divertissement et le reflet des talents individuels.  C’est de là que tout est parti."

A photo posted by Ross (@rossguttler) on

Publicité

Les œuvres réalisées s’attaquent à des problèmes récurrents de la communauté de Staten Island comme le harcèlement scolaire ou la drogue. Le programme offre différents supports aux adolescents pour s’exprimer à travers tout le spectre des arts et du divertissement.

Les arts de rue permettent entre autres à NYC Arts Cypher de toucher un public varié. Des ateliers de danse et de chant hip-hop, de graffiti, de production vidéo, d’évènementiel et de community management sont notamment organisés.

"Les ateliers sont généralement pensés avec une cible démographique en tête. Une fois mise en place, l'idée est qu'ils soient proactifs et qu'ils aident à préserver un état d’esprit positif au sein de la structure."

Publicité

Plus que tout, le projet fonctionne grâce à une collaboration entre l’association et la communauté, les deux parties apportant chacune leur savoir-faire pour l’améliorer.

Publicité

Si le centre est en premier lieu destiné aux adolescents, ses portes sont ouvertes à tous, et des gens de tout âge viennent s’y essayer à l’art, comme le raconte Charlie Balducci :

"L’été dernier, un artiste travaillait dans l’entrée avec la porte ouverte. Deux petites filles qui rentraient chez elles ont jeté un coup d’œil à l’intérieur et elles étaient bluffées par ce qu’elles voyaient. Leur visage s’éclairait alors qu’elles passaient d’une pièce à une autre, elles ont voulu qu’on les prenne en photo avec chaque œuvre. Elles ont fini par nous poser des questions sur l’association."

Et quand on lui demande ce que l'avenir réserve à NYC Arts Cypher, il répond :

"En 2017, nous allons passer à un concept encore plus interactif , pour que nos membres puissent se forger une expérience qui pourrait potentiellement les aider à se diriger vers la carrière qu’ils auront choisie."

A photo posted by kristycnyc (@kristycnyc) on

A photo posted by NYCARTSCYPHER (@nycartscypher) on

A photo posted by Theresa Kim (@resa_piece) on

Traduit de l'anglais par Sophie Janinet

Par Margo Gothelf, publié le 27/10/2016

Pour vous :