AccueilÉDITO

Amis freelance, ce studio de travail modulable est fait pour vous

Publié le

par Jeanne Pouget

Présenté au Festival d'architecture de Londres en juin 2016, ce studio de travail vous permet d'installer votre bureau n'importe où.  Une manière pour Tomaso Boano et Jonas Prišmontas, les architectes qui l'ont conçu, d'attirer l'attention sur les prix exorbitants des loyers dans la capitale britannique. 

© Dezeen

Londres sera-t-elle toujours la capitale fourmillante de l'art et du design dans les prochaines décennies ? À l'heure où le prix des loyers ne cesse de grimper, tant pour les particuliers que pour les entreprises, Tomaso Boano et Jonas Prišmontas ont trouvé une solution. Celle-ci consiste en un studio à bas coût et à monter soi-même n'importe où, pour en finir avec les loyers !

L'espace de travail du futur

Constitué de cadres en acier sur une structure faite de bois et de panneaux en plastique, cette structure toute simple pourrait donc être la solution de demain pour les créatifs qui peinent à trouver un espace de travail abordable.

"Londres a toujours été le centre névralgique des esprits créatifs, mais récemment, la pression financière a transformé cette 'créativité'  en une industrie à laquelle seuls ceux qui en ont les moyens peuvent contribuer", résume Tomaso Boano au magazine Dezeen.

Cette invention architecturale a vocation a être dupliquée puis installée dans des lieux abandonnés ou peu fréquentés de la ville et de sa périphérie de façon à dynamiser ces endroits délaissés par les cercles artistiques classiques. Ils serviraient alors de petits espaces d'expérimentation pour des artistes, des designers et des musiciens qui pourraient travailler sans se ruiner et se consacrer à leur création plutôt qu'à leur loyer.

"Minima Moralia [en référence à l'ouvrage éponyme de Theodor Adorno] est plus qu'une installation architecturale, c'est un programme qui cible les endroits inhabités pour y ramener la vie et la créativité", expliquent les architectes.

En attendant d'être éventuellement commercialisée, l'invention a été installée tout le mois de juin au Dalston Roof Park, dans la banlieue nord de la capitale et était occupée par des artistes locaux.

© Dezeen

Minima Moralia (©Dezeen)

Minima Moralia (© Jonas Prišmontas)

Minima Moralia (© Tomaso Boano)

Minima Moralia (©Dezeen)

À lire : Cette maison en carton recyclé est l’habitat rêvé des amoureux de la planète.

À voir aussi sur konbini :