AccueilÉDITO

Ai Weiwei installe 1005 gilets de sauvetage de réfugiés en Autriche

Publié le

par Thibault Prévost

L'installation F.Lotus de l'artiste contemporain Ai Weiwei, installée en Autriche, tente de sensibiliser sur la question des migrants qui meurent noyés en traversant la Méditerranée.

Cinq mois après sa première apparition dans une salle de concert berlinoise, l'installation de l'artiste contemporain chinois Ai Weiwei, F Lotus, est réapparue. Cette fois-ci, ce ne sont plus 14 000 gilets de sauvetage qui composent l'immense structure imaginée par l'artiste mais "seulement" 1 005, disposés en lotus et flottant dans les pièces d'eau du jardin du Belvédère de Vienne pour former, comme à Berlin, la lettre F.

Pour le controversé Ai Weiwei, cette installation est une façon d'attirer l'attention sur la crise des réfugiés syriens en Méditerranée, après un conflit qui a conduit au déplacement de plus de quatre millions et demi de personnes. Les gilets de sauvetage utilisés par l'artiste proviennent de Lesbos. L'île grecque est une sorte d'Ellis Island contemporain où s'entassent les naufragés syriens qui attendent patiemment d'entrer sur le continent européen.

La crise des réfugiés au cœur de l'art d'Ai Weiwei

La crise migratoire européenne est le dernier thème de prédilection pour Ai Weiwei, qui s'était "amusé" à poser dans la peau de l'iconique enfant turc Alan Kurdi ou encore à organiser un concert de piano pour les 12 000 réfugiés du camp d'Idomeni, à la frontière gréco-macédonienne.

Des initiatives qui ont parfois fait grincer quelques dents, surtout lorsque l'on sait que depuis le début de la crise des réfugiés, 3 500 personnes ont péri en mer, en tentant de rejoindre l'Europe. Pour son prochain projet, l'artiste chinois a déjà annoncé la sortie prochaine d'un documentaire basé sur la vie dans les camps de réfugiés grecs et macédoniens, après avoir tourné plus de 600 heures de rushs.

À voir aussi sur konbini :