NEW YORK, NY – JUNE 15: The Nike ‘swoosh’ logo is displayed on the outside of the Nike SoHo store, June 15, 2017 in New York City. Nike announced plans on Thursday to cut about 2 percent of its global workforce. (Photo by Drew Angerer/Getty Images)

En Afrique du Sud, Nike ferme plusieurs magasins à cause d’un scandale raciste

Un Sud-Africain blanc a proféré une insulte raciste sur les réseaux sociaux. Sa vidéo est devenue virale et a pénalisé sa femme, cadre chez Nike : la marque a décidé d’agir, en fermant plusieurs magasins du pays.

Mercredi 22 août, Adam Catzavelos, un Sud-Africain blanc, a partagé sur les réseaux sociaux une vidéo de ses vacances où il s'écrie, sourire aux lèvres : "Mer fantastique et pas un 'kaffir' en vue." En Afrique du Sud, lorsque le pays était sous le régime de l'apartheid, un "kaffir" était l'une des insultes les plus racistes pour désigner les Noirs. 

Publicité

Instauré par le Parti national en 1948, l'apartheid est "une politique de ségrégation et de discrimination reposant sur l’appartenance raciale ou ethnique, et fondée sur un ensemble de pratiques discriminatoires destinées à établir la supériorité d’une race précise et à opprimer ceux qui appartiennent à d’autres races", comme l'explique Le Courrier International

Lorsque Nelson Mandela est devenu le président du pays, il a mis fin à ce régime. Cependant, il semblerait qu'un quart de siècle après la fin officielle de l'apartheid, le pays souffre encore des tensions raciales, comme le montre cette vidéo. 

Une vidéo devenue virale 

Ahuris par de tels propos, le parti des Combattants pour la liberté économique (EFF) lançait un appel aux internautes afin de retrouver l'auteur de la vidéo. L’annonce est devenue rapidement virale et a permis d’identifier l’homme. Depuis, le parti a annoncé avoir porté plainte contre lui, déclare Libération.

Publicité

Avec toutes les informations qui ont été transmises (adresse, numéro de téléphone, photo de sa maison...), nous savons aujourd'hui qu'Adam Catzavelos est un Sud-africain d'origine grecque, marié à une cadre travaillant pour Nike. Nathi Mthethwa, ministre de la Culture en Afrique du Sud, a tweeté : 

"La vidéo raciste qui montre un homme identifié comme étant Adam Catzavelos, utilisant le mot commençant par K, est absolument inacceptable et n'a pas sa place dans notre société. Nous devons travailler ensemble pour isoler les racistes et reporter leurs propos à la justice". 

Publicité

Depuis, l'homme aurait été licencié et sa famille aurait pris ses distances avec lui, affirmant être "choquée" par de tels propos, rapporte Europe 1. Préférant anticiper les débordements qu'un tel scandale pourrait provoquer, Nike a décidé de fermer certains de ses magasins à Johannesburg.

Publicité

Par Manon Baeza, publié le 24/08/2018

Pour vous :