ZeratoR lance la ZLAN, un décathlon du gaming francophone

Au programme : 10 jeux (ou presque) et un cashprize de 50 000 € à se partager.

Cela faisait déjà plusieurs semaines qu’Adrien "ZeratoR" Nougaret faisait monter l’attente sur les réseaux sociaux pour cette annonce, déclarant qu’elle allait "révolutionner le gaming". À l’occasion de la Lyon E-Sport 2019 qui se tenait ce week-end, le streamer montpelliérain a annoncé la tenue du 10 au 12 mai prochain de la ZLAN : une LAN (tournoi de jeu en "local") qui accueillera 196 joueurs, qui devront s’affronter à deux contre deux sur pas moins de 10 jeux.

Publicité

Parmi les jeux sélectionnés, on retrouve bien évidemment des titres phares auxquels joue ZeratoR habitué tels que Starcraft 2, World of Warcraft et bien évidemment Trackmania. Du côté des classiques du compétitif, on retrouve Rocket League et le tout récent Super Smash Bros. Ultimate tandis que le Battle Royale n’est représenté que par H1Z1, un des premiers titres à avoir popularisé le genre et inspiré les autres. Enfin quelques jeux un peu plus nostalgiques seront de la partie comme Worms W.M.D, Minecraft et très étonnement Portal 2 qui sera probablement joué en course contre la montre.

Cependant il faut citer deux OVNI parmi cette liste du décathlon du gaming : tout d’abord une "dictée" qui figurera au programme et enfin un "jeu surprise" qui ne sera annoncé qu’à la finale. En effet la ZLAN sera organisée comme un réel tournoi avec 4 poules de 48 équipes desquelles sortiront 32 duos qui s’élimineront des seizièmes jusqu’à la grande finale sur Smash Bros. et ce mystérieux jeu surprise.

Gros cashprize et une ouverture au public

Publicité

Suite à l’annonce, ZeratoR a souhaité clarifier quelques points, il souhaite différencier de son ZEvent. Là où son marathon caritatif était l’occasion de voir tous ses collègues vidéastes jouer pour la bonne cause, la ZLAN ne devrait comporter "que" 50 % de personnes connues dans le gaming francophone, la moitié restante devrait être ouverte aux inscriptions publiques (comme pour les autres Lans) sur la politique du "premier arrivé, premier servi".

Enfin, le cashprize de la ZLAN s’élève à 50 000 € dont 40 000 € pour le duo gagnant, une somme plutôt rare dans la scène e-compétitive française. Si le concept de décathlon ou d’olympiades du jeu vidéo n’a clairement rien de "révolutionnaire", l’événement pourrait être l’occasion de voir de nouvelles manières d’organiser les LAN parties et d’ouvrir encore un peu plus le monde du gaming aux profanes via Twitch en revanche, l’événement n’étant pas accessible physiquement aux spectateurs.

Par Pierre Bazin, publié le 25/02/2019

Pour vous :