Vous trouvez Sekiro difficile ? Un streamer l’a fini avec les bongos de Donkey Kong

Avertissement : si vous n'avez pas encore réussi à finir le jeu, cet article peut provoquer frustration et jalousie.

Sorti il y a maintenant plus d’un mois, Sekiro : Shadows Die Twice est le nouveau grand succès des studios FromSoftware qui, sous la houlette du sadique créateur Hidetaka Miyazaki, sont particulièrement connus pour créer des jeux extrêmement difficiles. Sekiro n’échappe pas à la règle, à l'instar de la trilogie Dark Souls ou encore Bloodborne. Le jeu est difficile mais également terriblement gratifiant à chaque avancée (même minime) dans le jeu.

À lire aussi : Un bon jeu doit-il être forcément difficile ?

Publicité

Alors que de nombreux joueur·euse·s n’ont pas encore terminé le titre, faute d’avoir le temps de mourir et remourir un bon millier de fois, les streamers et autres hardcore gamers s’en donnent à cœur joie pour fournir un spectacle digne de ce nom sur Sekiro à qui voudra le regarder.

Alors il y a bien sûr ces fous furieux de speedrunner qui le finissent en moins de 23 minutes (record du monde, oui, ça fout le seum) mais il y en d’autres qui ont choisi de mener une autre vie, d’être les héros de l’absurde, et c’est définitivement le cas de ATwerkinYoshi.

Nous vous parlions de ce streamer Twitch fin 2018. Le jeune homme s’est donné comme défi de jouer à toute sorte de jeu (avec une certaine appétence pour les titres hard) avec les manettes les plus improbables comme de véritables bananes branchées pour finir Dark Souls 3. Pad de danse, instrument de Guitar Hero, contrôle vocal : ce génie s’essaye à tout et il semble qu’il apprécie tout particulièrement les "Bongos DK" sortis pour le jeu Donkey Konga sur GameCube en 2003.

Publicité

Oui, en mourant "seulement" une centaine de fois (dont une trentaine pour le boss final) ATwerkinYoshi a réussi à finir Sekiro : Shadows Die Twice avec des bongos. On pourrait penser, à la limite, que la mécanique de parade (essentielle à votre survie dans le jeu) tient effectivement du jeu de rythme.

Enfin, pour le reste, il s’agit tout de même de se déplacer avec deux bongos tandis que l’autre paire d'instruments s’occupe des attaques et de la défense. Pas le plus ergonomique.

Publicité

Pour l’occasion, le streamer nous dévoile sa configuration de ses deux bongos en manette, notamment via un adaptateur GameCube/USB, le même utilisé pour Super Smash Bros. Ultimate. Ensuite, il configure ses touches via des programmes sur son PC.

Par Pierre Bazin, publié le 26/04/2019

Pour vous :