©Capture d’écran YouTube / GOD OF WAR Nouvelle Bande Annonce VF (2018)

Ces jeux vidéo PlayStation qu’on aimerait voir adaptés en films

Si l'exercice s'est souvent révélé périlleux au fil des années, on ne perd pas (totalement) espoir.

Dans une industrie du cinéma qui commence sérieusement à manquer de créativité et d’imagination, Sony a décidé d’adopter une nouvelle stratégie. Le géant japonais vient ainsi de lancer PlayStation Productions, une division chargée d’adapter les jeux vidéo de la firme en films et en séries télé, comme le rapporte The Hollywood Reporter.

Attention toutefois à ne pas tomber dans le piège du fan service ; les exemples récents d’échecs comme le désastreux Assassin’s Creed, le très bancal Tomb Raider ou encore l’anecdotique Warcraft sont là pour l'attester. Mais nul doute qu’avec le catalogue impressionnant de Sony, plusieurs projets pourraient être particulièrement prometteurs. Petit tour d’horizon des jeux vidéo qui mériteraient un (ou plusieurs) films respectables sur grand écran.

Publicité

God of War

C’est sûrement le premier jeu vidéo qui nous est venu en tête au moment de rédiger cet article. Avec son personnage principal, le charismatique et brutal Kratos, la franchise God of War offre la base nécessaire pour un film d’action pertinent et qualitatif. De la mythologie grecque à celle des pays nordiques, la saga a déjà exploré plusieurs univers dans ses jeux vidéo durant une grosse décennie, qui pourraient parfaitement se prêter au grand écran. De plus, les ennemis plus badass les uns que les autres pourraient être un gros avantage à exploiter au cinéma, pour offrir un film sombre, violent et spectaculaire. Le tout avec le morceau "Kratos" de PNL pour la bande originale, et le tour est joué. Encore faut-il ne pas engager Dwayne Johnson ou Jason Statham pour le rôle principal. Vraiment. S’il vous plaît, le bien de l’humanité en dépend.

Grand Theft Auto

Jeu phénomène, la franchise a marqué tout une génération grâce à sa grande liberté et sa jouabilité de plus en plus réaliste au fil des volets. Si les histoires des différents épisodes de la saga risquent d’être difficiles à adapter tels quels en longs-métrages, c’est davantage l’univers de Grand Theft Auto qui pourrait inspirer un réalisateur. Il pourrait être envisageable de suivre un personnage qui perd les pédales et se met à tout cartonner sur son passage, avec comme final une course-poursuite haletante avec les forces de l’ordre, un peu à la façon d’un Michael Douglas dans le génial Chute Libre de Joel Schumacher. Ou bien un scénario avec de multiples antagonistes aux destins croisés, comme avait pu le faire un certain Quentin Tarantino dans le légendaire Pulp Fiction.

Publicité

Shadow of the Colossus

Sûrement l’un des jeux préférés des gamers. Avec sa superbe esthétique, Shadow of the Colossus a été l’un des jeux phares de la PlayStation 2 au milieu des années 2000. S’en sont suivis une réédition pour la PlayStation 3 en 2011 ainsi qu’un remake sur PlayStation 4 l’année dernière, tout aussi réussis. Le synopsis ? Un jeune homme nommé Wander parcourt une terre abandonnée sacrée, afin de redonner vie à une jeune fille. Le seul obstacle entre le héros et son objectif ? Des colosses. De quoi attirer peut-être le petit milieu d’Hollywood, pour offrir un film d’action des plus intéressants. Attention toutefois à respecter l’esprit de l’œuvre originale, qui a réussi à se démarquer par son élégance, sa subtilité et ses plans magnifiques.

Publicité

The Last of Us

Jeu symbolique du début des années 2010, The Last of Us a été un énorme succès, tant populaire que critique – la majorité des médias spécialisés parlaient à sa sortie d’un véritable chef-d’œuvre. Avec son univers post-apocalyptique suite à une pandémie causée par un champignon, The Last of Us pourrait attirer un réalisateur en quête de challenge. On est loin d’être les seuls à y avoir pensé, puisqu’un projet d’adaptation a déjà été lancé par le passé, et ce dès mars 2014. Pourtant, après deux années de flottement dues à des contentieux scénaristiques, la production du long-métrage était complètement à l’arrêt, selon Neil Druckmann, Creative Director du studio de développement Naughty Dog. C’est fort dommage, tant The Last of Us semble doté d’un potentiel cinématique irrésistible, qui pourrait offrir un film dans un délire à la Je suis une légende de Francis Lawrence avec l’éternel Will Smith. Mais en mieux.

Red Dead Redemption

Même s’ils ne font pas partie du catalogue Sony, les deux volets de Red Dead Redemption méritent amplement une belle adaptation au cinéma. D’autant plus pour un genre – qui pourrait donc être le western – tombé en désuétude au fil des années. Seul Quentin Tarantino (encore lui) ou presque a su lui redonner quelques lettres de noblesse avec Django : Unchained et Les Huit Salopards.

Publicité

Si, là aussi, c’est l’univers qui l’emporte sur une pure adaptation du scénario – tant les arcs narratifs sont nombreux –, Red Dead Redemption pourrait être le socle nécessaire à un joli film. Il y a, en tout cas, tous les éléments pour. On vote même pour Lil Nas X dans le rôle principal.

Dark Souls

Sombre au possible, Dark Souls doit en partie sa réputation à son extrême difficulté, qui a provoqué plus d’un "rage quit" au cours de ses trois volets remarquables. Avec ses ennemis super coriaces, sa dimension mystique, empreinte de magie et de sorcellerie, ainsi que son environnement ultra-hostile, Dark Souls pourrait être le talon idéal d’un projet cinématographique singulier. On pourrait ainsi se retrouver avec un long-métrage fantastique dans un univers ténébreux, prenant place dans un cadre médiéval.

D’autant plus que si l’histoire de Dark Souls est extrêmement dense avec de nombreuses temporalités différentes évoquées, elle laisse également beaucoup de liberté à qui souhaitera s’aventurer dans ce périlleux exercice. Et pour le personnage principal, on a déjà une idée. Qui de mieux que mister Mission impossible, Tom Cruise himself, pour enchaîner à échelle industrielle les roulades ?

The Witcher

Un peu à la façon de Dark Souls, The Witcher pourrait être le terrain de jeu idéal pour un réalisateur avec une prédisposition pour les univers fantastico-médiévaux. D’autant plus que Geralt de Riv, protagoniste du jeu, dispose d’un potentiel sympathie un poil supérieur à son homologue de Dark Souls, et sa particularité (l’amnésie) pourrait offrir de multiples possibilités aux éventuels scénaristes.

Attention toutefois puisque ce projet potentiel risque de se révéler laborieux – le jeu vidéo étant lui-même une adaptation des romans d’Andrzej Sapkowski. D’autant plus qu’une série Netflix est déjà en route, avec notamment le Superman Henry Cavill dans le rôle principal de ce bon Geralt de Riv, chasseur de monstres en tout genre. Malgré tout, l’univers de The Witcher est assez vaste pour qu’un film voie le jour sans marcher sur les plates-bandes de la série.

Uncharted

C’est l’une des sagas les plus incontournables des années 2010. À tel point que chaque sortie d’un nouveau volet d’Uncharted est devenue un véritable événement. Car si les différents opus ont été salués quasi unanimement tant par les joueurs que par les spécialistes, ils se sont révélés être de vrais blockbusters, presque des films à part entière.

Notamment grâce à son personnage central, Nathan Drake : à la fois drôle, charismatique et touchant, celui-ci rassemble tous les codes idéaux pour un rôle principal. Un potentiel que certains ont déjà capté, puisqu’un film Uncharted est dans les tuyaux depuis un bout de temps maintenant, et le casting comprendrait Tom Holland. Seulement voilà, le processus est des plus compliqués puisque plusieurs changements de réalisateur ont déjà eu lieu.

Donc en attendant l’aboutissement de ce projet qui s’annonce d’ores et déjà bancal, permettons-nous de rêver d’un long-métrage quelque part entre Indiana Jones et Benjamin Gates. Ne reste plus qu’à engager Steven Spielberg derrière la caméra et Ben Affleck pour le rôle principal. Et en plus, s’ils ne foirent pas tout dès le premier film, il y a assez de matière pour en faire une véritable saga sur grand écran.

Par Guillaume Narduzzi, publié le 21/05/2019

Pour vous :