© Obsidien Studios

Le premier FPS Star Wars va avoir droit à un remake complet

Repris par un développeur des studios Obsidian, le jeu de 1995 a été intégralement repensé.

© Obsidien Studios

Sorti en 1995 sur MS-DOS, puis sur la première PlayStation, Star Wars: Dark Forces est loin d’être le jeu le plus connu des nombreuses adaptations vidéoludiques de la saga de George Lucas. Pourtant ce dernier était à l’avant-garde gaming de son époque, il est en effet le premier FPS (jeu de tir à la première personne) de Star Wars, seulement deux ans après un certain Doom. Avec une histoire qui n’est pas relayée au second plan, un déplacement horizontal et vertical complet et une véritable nervosité de gameplay, le titre, s’il résonne encore pour quelques aficionados, est une étape majeure des jeux Star Wars.

Publicité

Bonne nouvelle, un remake complet serait à l’œuvre avec aux commandes Jason Lewis, un artiste 3D des studios Obsidian, à l’origine entre autres de The Star Wars: Knights of the Old Republic 2. L’idée de ce remake est de faire découvrir ou redécouvrir un classique du genre, les graphismes obsolètes laissant la place à une magnifique modélisation via le moteur Unreal Engine 4 (ou le UE4, utilisé pour Fortnite, PUBG, Sea of Thieves, etc.).

Lewis travaille sur ce remake de Dark Forces depuis au moins deux ans et, le projet, autrefois "artistique" (visuel seulement) avait débuté par une reconstitution du célèbre spatioport de Mos Eisley du premier film Star Wars. Chose rare, vous pouvez déjà "tester" ce premier niveau et ainsi vous balader dans la ville, et même tirer au blaster, mais cela reste pour le moment surtout une phase d’exploration et d’admiration, téléchargeable ici.

Publicité

Ce qui semblait être d’abord un projet de "fans" (aussi talentueux et professionnels qu’ils soient) a dû attirer l’attention de leurs studios Obsidian, puisque désormais Jason Lewis et son équipe ont décidé de s’attaquer à un véritable remake de Dark Forces, ayant déjà commencé le premier niveau en UE4. Espérons que ce projet ne soit pas tué dans l’œuf par la suite, les droits de Star Wars pouvant être parfois très compliqués à négocier quand on ne s’appelle pas Electronic Arts…

Extrait de la page ArtStation de Jason Lewis

Par Pierre Bazin, publié le 18/03/2019

Pour vous :