La pizza sera-t-elle enfin inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco ?

La commission nationale italienne pour l’Unesco a soumis une candidature afin que la pizza figure au patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

Enfin ! Quelqu’un a décidé de rendre justice à l’un des plats les plus appréciés au monde : la pizza.

L’Italie veut que sa savoureuse invention soit officiellement reconnue au patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l’Unesco.

Publicité

La commission nationale pour l’Unesco du pays a confirmé cette candidature qui a été proposée par le gouvernement italien. Cette proposition a été largement soutenue par une pétition qui a récolté plus de 850 000 signatures. Et, parce que tout le monde aime la pizza, les signataires ne viennent pas seulement de Naples mais aussi du Japon, de l’Argentine, etc.

Making pizza at an Italian restaurant

© andresr/iStock

L’Italie souhaite également que la pizza napolitaine soit dissociée des autres imitations, oups, variétés de pizza qui existent un peu partout dans le monde. On pense notamment à la pizza de Chicago, qui est un mélange de tarte salée et de pizza, ou encore à la pizza new-yorkaise, faite pour être mangée à la va-vite dans la rue. Cette requête est complètement légitime, car la pizza napolitaine n'a rien à voir avec les créations monstrueuses imaginées par les Américains, comme la pâte à pizza fourrée aux saucisses façon hot-dog… (Ne daignez même pas appeler ça une pizza).

Publicité

Les membres de la commission nationale pour l’Unesco sont unanimes :

"La fabrication de la pizza est un art qui est un élément central de l’identité napolitaine et italienne, et un symbole de la marque italienne partout dans le monde", ont-ils expliqué.

3 millimètres d'épaisseur, pas plus

La décision devrait être prise en 2017. C’est peut-être un détail pour vous, mais cette candidature est très importante pour les italiens. La pizza est bien un élément central de notre identité. C’est pour cette raison que les expatriés italiens défendent son honneur avec tant de passion. C’est pour cette raison que nous nous disputons avec nos collègues non italiens, quand nous apprenons, par exemple, l’existence de la "pizza florentine" (qui est surmontée d'un œuf poché). Les œufs pochés n’ont rien à faire sur une pizza. Pas plus à Florence que dans le reste de l'Italie, ou n'importe où dans le monde.

Publicité

La pâte d'une vraie pizza est constituée de farine de blé (de type 55 ou 45, ou un mélange des deux), de levure, de sel de mer et d'eau. Elle doit être pétrie à la main ou avec un mixer à vitesse modérée. Une fois levée, elle doit être étalée sans l’aide d’un rouleau ni de tout autre ustensile, et elle ne doit pas faire plus de 3 millimètres d’épaisseur. Ce sont les règles édictées par l’Association de la vraie pizza napolitaine (oui, elle existe).

Julia Roberts a tout compris.

Julia Roberts a tout compris. (via GIPHY)

Traduction : Je suis amoureuse. J'entretiens une relation avec ma pizza.

Publicité

La vraie pizza se limite à deux types : la marinara (de la tomate, de l'huile, de l’origan et de l’ail) et la margherita (de la tomate, de l’huile, de la mozzarella et du basilique). Même si nous (les Italiens) nous permettons d’ajouter d’autres ingrédients, comme du jambon, de la saucisse italienne et toutes sortes de légumes, nous faisons toujours dans la simplicité.

Il est vrai que même les Italiens se battent pour savoir quelle est la meilleure pizza. À Naples, le berceau de la pizza, la pâte est plus épaisse, à Rome, elle est plus fine et croustillante, et dans certaines régions du Sud, elle est frite. Mais nous sommes tous d’accord sur un point : du moment qu’elle est italienne, c’est la meilleure.

En plus d’être un symbole de l’Italie partout dans le monde, selon Coldiretti, l’association italienne des entrepreneurs agricoles, l’industrie de la pizza rapporte 10 milliards d’euros et emploie 100 000 personnes.

Selon le site de l’Unesco, le patrimoine culturel immatériel inclut "les traditions et expressions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, rituels et évènements festifs, les connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers, les savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel."

Il est grand temps que la pizza intègre cette liste !

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrançois

Par Olivia Cassano, publié le 07/03/2016

Pour vous :