Un glacier italien lance un parfum au cannabis

Un glacier de la petite commune d’Alassio, dans le Nord-Ouest de l'Italie, propose un parfum cannabis, le "Marley". Cette invention a pour ambition de promouvoir les vertus de l’herbe. 

cannabis-glace

Depuis que les "special brownies" n’ont plus rien de vraiment original, les dispensaires de marijuana (dans les pays où elle est légale) se grattent la tête pour trouver de nouvelles recettes pour associer l’herbe à la nourriture, et pour proposer de nouveaux produits toujours plus intéressants. Il existe déjà du "beurre magique", de la sauce à pizza à l’herbe, du chocolat farfelu et d’autres produits alimentaires aussi excentriques.

Publicité

Récemment, un glacier italien de la commune d’Alassio, dans la région de Ligurie, s’est lancé dans une expérimentation à base de cannabis. En partenariat avec le groupe pro-cannabis Canapa Ligure, Perlecò propose à ses clients un délicieux parfum cannabis baptisé le "Marley" (comme Bob). Et c’est absolument légal.

(via Tumblr)

Cette glace est faite à partir de graines de chanvre décortiquées, une plante qui contient très, très peu de THC, la substance psychoactive du cannabis. "Marley est né de l’intention de choquer ! Mais aussi de la volonté d’utiliser un produit qui a été dénigré pour des raisons absurdes, sous prétexte qu’il est lié au milieu de la drogue", explique son inventeur Mauro De Michelis.

Publicité

Par le biais du parfum "Marley", Mauro De Michelis veut également faire la promotion des bénéfices du cannabis pour la santé.

"C’est la première phase d’une initiative qu’on veut étendre, même si beaucoup de personnes sont fermées d’esprit à ce sujet et associent instantanément le chanvre aux drogues illégales. Nous espérons que notre produit servira à faire le promotion des bénéfices nutritionnels de cette plante et à balayer les préjugés à son sujet."

Une législation aux contours flous

Les lois concernant le cannabis en Italie sont floues et compliquées, mais le pays évolue doucement. Si la consommation de drogues est en théorie illégale, son usage médical a été légalisé en 2013, sous certaines conditions. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il est très difficile d'obtenir une ordonnance et seules les personnes en phase terminale y ont vraiment droit.

Publicité

L'Italie a dépénalisé la consommation personnelle, mais des sanctions sont toujours appliquées (cela va du retrait de permis de conduire à celui du permis de séjour, pour les étrangers). Cette dépénalisation s’applique seulement aux personnes qui détiennent moins de 5 grammes et dépend d’une longue liste de circonstances. En dehors de ce cadre, les sanctions restent lourdes : une amende allant de 3 000 à 26 000 euros et des peines de une à six années d’emprisonnement. Oui, c’est compliqué.

Gelato makers in Italy are making weed icecream to advocate legalisation

(© bestofelite.com)

Malgré ce flou législatif, la consommation de cannabis est répandue et secrètement acceptée par les italiens. Donc ce n’est pas tellement une surprise que Canapa Ligure collabore avec des restaurants locaux.

Publicité

Une pizzeria du coin s’est elle aussi aussi lancée dans une expérimentation similaire avec une pâte à pizza à base de cannabis. Avec Perlecò, ils vont organiser une soirée spéciale lundi prochain, le 29 février, sur le thème de "c’est bon et ça vous fait du bien".

De toute évidence, nos amis italiens font la promotion du cannabis en l'associant à une tradition qui leur est chère : la bouffe.

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrançois

Sur le même thème -> Selon une étude, fumer du cannabis ne rendrait ni anxieux ni dépressif

Par Olivia Cassano, publié le 25/02/2016

Pour vous :