De la bière infusée au cannabis sera vendue aux États-Unis en 2017

Le gouvernement fédéral vient d'approuver la distribution de la "canna-bière".

La bière et le cannabis ont plus de propriétés communes qu’on ne pourrait le croire. Le houblon, l'un des principaux ingrédients de la bière, est physiquement et chimiquement proche du plant de cannabis.

Par ailleurs, les deux substances ont presque la même odeur et partagent un goût assez proche. Un lien olfactif qui s’explique par la présence de terpène dans les deux plantes.

Publicité

Source: Giphy

(© Giphy)

Thomas Hembree et son fils Mason se sont intéressés à ces similarités et ont commencé à produire plusieurs canna-bières dans leur brasserie basée à Aurora, dans le Colorado. Pour rappel, cet état américain a été le premier à autoriser l'usage récréatif du cannabis, fin 2012.

Après avoir notamment brassé la Sativa 420 %, infusée dans du cannabidiol, l’une des substances chimiques de la marijuana, ils viennent de concocter une autre bière au cannabis appelée General Washington's Secret (le secret du général Washington, en français). Si les deux brasseurs n'ont pas encore révélé leur technique de fabrication, on sait malgré tout que cette dernière création ne contient pas de THC, le composé du cannabis qui fait planer.

Publicité

the-whole-gang

(© Brasserie Dad's and Dude's Breweria)

La brasserie a dû batailler de longs mois afin d'obtenir l’approbation fédérale pour la distribution d’un produit à base de cannabis, qui est toujours considéré comme une drogue de classe 1 aux États-Unis. Apparemment, la mise en bouteille devrait finalement commencer en novembre, pour une arrivée sur le marché national américain en 2017.

La propre mère de Mason Hembree, une maman ouvertement anti-weed, a fini par approuver l’initiative de son mari et de son fils :

Publicité

"Je pense honnêtement que ce n’est pas aussi malsain que ce que je croyais de prime abord. J’en ai déjà bu deux."

(© Brasserie Dad's and Dude's Breweria)

(© Brasserie Dad's and Dude's Breweria)

Traduit de l'anglais par Sophie Janinet

Publicité

Par Evan Glazman, publié le 30/09/2016

Copié

Pour vous :