AccueilÉDITO

Le leader de Years and Years répond à un disquaire qui range son disque au rayon "gay"

Publié le

par Juliette Geenens

Le leader du groupe de pop anglais n'a pas apprécié qu'un disquaire catégorise sa musique dans le rayon"gay", qui n'a rien d'un genre musical.

Olly Alexander, frontman de Years and Years, ferait donc de la musique homosexuelle. Bah oui, il est gay, c'est évident. (© Wikipédia/CC)

Vous écoutez de la musique gay ? La question ne se pose pas puisqu'orientation sexuelle et style musical n'ont rien à voir. Pourtant le disquaire qui a rangé un album de Years and Years dans cette "catégorie" n'a pas l'air au courant. Selon le NME, le leader du groupe britannique, Olly Alexander, a réagi à une photo postée par un fan sur Twitter, sur laquelle on peut voir l'album Communion sorti en 2015 dans les bacs d'un rayon nommé "gay".

"Je ne savais pas que vous faisiez de la musique 'gay'."

Le chanteur s'est exprimé dans une série de tweets, expliquant brièvement son point de vue. Il n'y a pas de problème particulier à assimiler Years and Years à la communauté LGBT. Le groupe se positionne comme défenseur des droits des homosexuels et transexuels, véhiculant un message engagé auprès de cette cause et une image tolérante. En revanche, labelliser une musique sous un terme qui désigne une orientation sexuelle a quelque chose de réducteur :

"Si tu penses que ma musique est gay, c'est cool. J'aime être gay, et j'adore ma musique de gay. Mais peux-tu vraiment catégoriser un son ou un style de musique comme gay ?"

"Salut, quel genre de musique tu fais ? Gay."

Olly s'est moqué de ce disquaire qui semble faire partie de ces gens qui réduisent l'homosexualité à un simple mode de vie. Quand bien même on parle de communauté LGBT, on ne peut pas réduire les gens à des pseudo-codes sociaux et culturels. Pour rappel, être homosexuel signifie être attiré, ou éprouver des sentiments amoureux pour des personnes de son sexe. C'est aussi simple que cela.

À voir aussi sur konbini :