AccueilÉDITO

Du Wu-Tang à Jay Z : le vocabulaire des MCs à la loupe

Publié le

par Constance Bloch

Lorsqu'il s'agit d'étudier le vocabulaire, la plupart des linguistes se réfèrent à celui de William Shakespeare. Dans l'ensemble de son oeuvre, l'écrivain a utilisé près de 30 000 mots différents ce qui suggère qu'il en aurait maîtrisé 100 000.

Le designer et scientifique de données new-yorkais Matt Daniels a décidé d'examiner à la loupe le vocabulaire de 85 rappeurs, en se basant à chaque fois sur les 35 000 premiers mots de leur oeuvre pour déterminer lequel d'entre eux a le lexique le plus riche et histoire de pouvoir comparer autant le prolifique Jay Z que le nouveau Drake. Il précise qu'il considère que "pimps", "pimp", "pimping" et "pimpinare" sont quatre mots différents.

<a href="http://rappers.mdaniels.com.s3-website-us-east-1.amazonaws.com/" target="_blank">Cliquer ici pour voir en grand</a> © Matt Daniels

Ainsi, en tête de peloton, on découvre Aesop Rock avec 7392 mots uniques utilisés, un des seuls qui dépasse même l'auteur Herman Melville qui n'a employé "que" 6022 mots dans Moby Dick, et qui se classe devant Shakespeare (5170).

Des inégalités entre East et West Coast

L'étude révèle également que les membres du Wu-Tang Clan ne sont pas en reste. En effet, GZA (6426), Ghostface (5774), Raekwon (5001) et Method Man (4951) se classent dans le top 20. Eminem n'est pas très loin de ce dernier avec 4494 mots uniques, juste derrière Jay Z (4506).

© Matt Daniels

En revanche, d'autres grand noms du hip-hop comme 2Pac (3970), Lil Wayne (3743), Kanye (3982) ou encore Snoop Dogg (3974) se retrouvent parmi les derniers de la liste.

Une des disparités qui saute le plus aux yeux concerne la région dont sont issus les rappeurs. D'après l'étude, les MC qui ont le vocabulaire le plus étendu sont majoritairement originaires de la East Coast. Juste derrière vient la West Coast, puis le Midwest. En dernier, on retrouve les rappeurs du Sud, comme Juvenile, Master P ou encore Gucci Mane.

Au plus bas, on retrouve DMX, qui a pourtant vendu près de 30 millions d'albums. Deux de ses albums ont même été classés numéro 1 au Billboard 200 le jour de leur sortie.

À voir aussi sur konbini :