Vidéo : l'émouvant discours de Vincent Lindon, sacré à Cannes

Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes, l'acteur Vincent Lindon a ému par son discours. 

Ce dimanche soir, Vincent Lindon était ému. Après avoir reçu le prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes pour son rôle dans La loi du marché de Stéphane Brizé et avoir embrassé un à un les membres du jury, l'acteur français a déclamé un discours fait de remerciements et d'hommage aux laissés pour compte.

C'est à voir à partir de la 56ème minute :

Publicité

Dans une première partie, il affirme ainsi :

William Faulkner disait "faites des rêves immenses pour ne pas les perdre de vue en les poursuivant. C'est la première fois que je reçois un prix dans ma vie… Je voudrais dire merci aux deux présidents du Jury, Ethan et Joel Coen : je suis très fier qu'ils m'aient vu jouer ; ainsi qu'à tous les membres du jury : je vous remercie d'avoir porté un regard aussi bienveillant et avec autant d'émotion sur le travail que Stéphane Brizé a fait avec moi… et sur le travail que Stéphane Brizé a fait tout court.

Publicité

Et, par la suite, Vincent Lindon a souligné le caractère politique de la sélection du film au Festival de Cannes :

Je voudrais remercier Thierry Frémaux et Pierre Lescure d'avoir programmé ce film, pour une raison d'abord simple : c'est qu'ils ont contribué à l'un des trois plus beaux jours de ma vie. Deuxièmement c'est parce que c'est un acte politique de programmer un film comme celui-là, tout comme celui d'Emmanuelle Bercot et d'autres films qui parlent de nos contemporains et des gens qui nous entourent.

À tous ces gens qui n'ont pas toujours été considérés à la hauteur de ce qu'ils méritent et qui sont les citoyens un peu laissés pour compte : je leur dédie ce prix, avec tout mon cœur. Je le dédie aussi aux acteurs et à toutes les personnes qui ont joué avec moi et sans qui je ne serais pas là. D'ailleurs j'ai l'impression que ce n'est pas moi qui suis là…

Par Louis Lepron, publié le 25/05/2015

Copié

Pour vous :