AccueilÉDITO

Vidéo : The Albatross, un court-métrage animé saisissant, entre solitude et alcoolisme

Publié le

par Louis Josse

The Albatross (2015) © Joel Best, Alexander Jeremy et Alex Karonis

The Albatross ("L'Albatros" en français, comme vous l'aviez peut-être deviné) est un court-métrage d'animation réalisé par un collectif de jeunes artistes australiens. Le résultat final, bluffant de réalisme, capte toute l'essence du spleen de l'écrivain. 

"Au centre d'un lac glacé et brumeux, la sortie de pêche d'un écrivain solitaire est interrompue par l'apparition d'une étrange créature, tout droit sortie du fond d'une bouteille de whisky" : tous les courts-métrages n'ont pas un ton aussi guilleret que l'extrêmement mignon Piper de Pixar. C'est le cas de The Albatross, un film d'animation d'un peu moins de sept minutes, réalisé par trois étudiants de l'université technologique de Sidney : Joel Best, Alexander Jeremy et Alex Karonis. Un effort de création de neuf mois qui a abouti à une véritable pépite d'animation et de textures. Une performance qui relève presque de l'exploit :

"Étant une petite équipe, on a toujours été attentifs à la 'faisabilité' de notre film, et on cherchait des façons de maîtriser la charge de travail dès le départ, a confié le jeune trio d'artistes. [...] Mais en tant qu'étudiants réalisant notre premier film, le calendrier de développement n'était pas totalement défini. C'est difficile de découper la production en une évolution chronologique claire, parce qu'on était des amateurs, et on ne savait pas comment procéder correctement."

Les trois hommes, qui ont avoué n'avoir "jamais travaillé aussi dur de leur vie", se sont inspirés du charismatique acteur américain Sterling Hayden dans l'élaboration du personnage principal et de son environnement. Écrivain solitaire en proie à l'alcoolisme, devant lutter contre ses propres démons, le "héros" soulève une multitude de thèmes piochés avec subtilité dans la vie réelle de Sterling Hayden, qui nous a quittés en 1986. La voix de l'acteur a même été utilisée au sein du court-métrage, à partir d'une compilation des répliques déclamées au cours de sa carrière.

Un travail débuté en 2015 et finalisé en 2016 qui a ouvert quelques portes aux trois artistes australiens, à l'image d'Alexander Jeremy qui a collaboré par la suite à la création du jeu vidéo Subnautica, unanimement salué par la critique.

Retrouvez tout le processus créatif de The Albatross raconté par son trio créatif ici.

À voir aussi sur konbini :