Vidéo : pourquoi est-ce qu'on écoute toujours les mêmes morceaux

Rien à faire, notre esprit préfère la musique lorsqu'elle comporte des aspects répétitifs. Une vidéo tente de trouver une explication.

Vous avez remarqué, vous aussi ? Naturellement, on a tendance à préférer les choses auxquelles on a déjà été exposé par le passé. Sur la carte d'un restaurant, lors d'un choix de chanson ou au moment de faire les courses, sortir de notre zone de confort, c'est parfois compliqué. N'avez-vous jamais écouté plusieurs dizaines de fois le même refrain d'une chanson (parfois la même journée) avant de vous en lasser ?

Dans une présentation TED publiée par Nova, Elizabeth Hellmuth Margulis, auteure du livre On Repeat: How Music Plays the Mind, explique pourquoi la répétition en musique nous séduit autant.

Publicité

Cette vidéo l'atteste : il n'y a pas que les Occidentaux à être attirés par la répétition en musique. Les râgas indiens, par exemple, reposent sur un bourdon harmonique dont la répétition tapisse confortablement le morceau. Un exemple ? Le morceau "Pandit Hariprasad Chaurasia". L'amour pour la répétition en musique est donc un concept a priori inné chez l'être humain.

Notre esprit, ce mélomane

Autre expérience : celle de "l'effet simple d'exposition" qu'illustre cette vidéo. Après avoir entendu de nombreuses fois une chanson qu'on n'aime pas particulièrement à la base, on se prend finalement à pouvoir compléter sa mélodie, ou même à chanter inconsciemment son refrain. Le phénomène d'anticipation, qui pousse notre cerveau à une écoute plus active qu'on le pense, pousse le cerveau de l'auditeur à se raccrocher aux mélodies qu'il connaît. Bref, qu'on le veuille ou non, notre esprit veut chanter.

Publicité

Une expérience racontée dans cette vidéo illustre assez bien ce phénomène. On a fait écouter à un échantillon test de la musique composée par "de grands compositeurs du XXème siècle" et qui évitent la répétition. Les mêmes morceaux altérés de telle sorte qu'ils incorporent plus de boucles ont été soumis à un autre échantillon de personnes.

Sans surprise, c'est la musique du groupe qui a écouté de la musique avec des aspects plutôt cyclique qui a connu le plus de succès. Les volontaires ont même trouvé ces morceaux "plus agréables, plus intéressantes et plus susceptibles d'avoir été composées par de vrais humains". Amusant, non ?

Mais pourquoi ça reste dans la tête ?

Une étude réalisée par la Goldsmiths University de Londres et relayée par la BBC en avril 2012 a confirmé, à l'aide d'une base de données de 5000 chansons, la sensibilité de l'être humain à des chansons dont la structure est à la fois simple et répétitive. Aussi, certaines chansons ont un détail qui les rend différentes, donc attractives. On peut citer comme "détails" un accord, un arrangement, le son particulier d'une rythmique ou encore un mot comme une manière de chanter.

Publicité

Comme le précise le chercheur Oliver Sacks, neurologue et auteur de l'ouvrage Musicophilia, notre cerveau joue parfois cavalier seul :

Plutôt que retenir nos rendez-vous de la journée, nos pensées aléatoires ou notre liste de choses à faire, l'oreille interne reste focalisée sur quelques notes de musique ou une phrase de chanson. Une partie de nous, qui devrait seulement faire ce que nous lui demandons de faire, ne nous obéit plus.

Vous en avez marre d'entendre "I Gotta Feeling" des Black Eyed Peas dans votre tête ? Il vous faudra être malin : "Plus on leur dit de se taire, plus on pense à elles et plus elles demeurent dans notre esprit" affirme le chercheur Tom Stafford. D'après lui, une technique peut marcher : "Chanter une chanson qui ressemble à celle qui est restée dans notre tête". C'est bon, vous l'avez ?

Publicité

Par Théo Chapuis, publié le 25/09/2014

Copié

Pour vous :