Quand un émigré Pakistanais devient une star de la musique

Mohamed Shahid Nazir, un pakistanais émigré à Londres, a réussi en six mois à devenir une star de l'industrie musicale. Mais il a dû quitter le Royaume-Uni.

Avril 2012 : Mohamed Shahid Nazir est un "accrocheur". Son job ? Attirer les futurs clients pour vendre du poisson. Ça se passe à Londres, sur le marché de Upton Park. La particularité du monsieur, c'est qu'il est devenu, par ricochet, l'une des attractions du petit marché, de la Toile, puis de l'industrie musicale.

Publicité

Et c'est son slogan qui a fait sa réputation pour vendre du poisson à 1 pound : "Venez Mesdames, venez Mesdames ! Il très très bon le poisson à une livre, il n'est pas cher le poisson à une livre !". Un slogan qui pourrait être ordinaire s'il n'était pas chanté avec conviction, humour et une petite chorégraphie bien sentie. Façon Bollywood.

Des passants, sans forcément être convaincus de son argumentaire commercial, l'ont filmé puis ont posté une vidéo de ses frasques musicales sur YouTube le 1er avril dernier. En l'espace de neuf mois, la vidéo, téléchargée par un certain Colin Miller, a atteint la barre des cinq millions de visites.

La Warner sent le filon musical

Résultat, Warner Music, toujours à la recherche du filon, a fait signer un contrat à Mohamed Shahid Nazir. Un contrat musical en bonne et due forme histoire de faire de l'argent sur ce qui était, à l'origine, un vendeur de poissons ordinaire. Le 10 décembre dernier, une nouvelle vidéo a pris le relais.

Publicité

Mohamed Shahid Nazir ne se trouve plus au marché de Upton Park. Le décor a changé. Une vidéo HD, des filles qui l'entourent, des habits neufs : Mohamed n'est plus le même mais il continue à chanter et à vendre, face caméra, son "fish" pour "one pound". La chanson a été arrangée sur une production qui sent bon la techno commerciale.

Futur Gangnam Style

Ce story-telling étonnant ne s'arrête pas là. Mohamed est un père qui a laissé sa famille (une femme et quatre enfants) au Pakistan. Il débarque à Londres il y a un an et finit par travailler dans un marché de l'Est populaire de la capitale britannique.

L'histoire de cet immigré qui aurait, selon The Sunday Times, violé les conditions de son visa, est digne du scénario d'un film. Avec des paroles aussi atypiques, un clip aussi folklorique et une bouille aussi marrante, le "£1 Fish Man" pourrait très bon concurrencer Gangnam Style de PSY. Et  il a un atout par rapport au sud-coréen : sa réussite fait rêver.

Publicité

Obligé de partir du Royaume-Uni

Pourtant, Mohamed Shahid Nazir a à peine eu le temps d'être connu dans l'industrie musicale qu'on lui a demandé de quitter le Royaume-Uni. Le quotidien britannique The Mirror a rapporté que le chanteur (dont la chanson One Pound Fish est aujourd'hui à la 29ème position des singles les plus vendus au Royaume-Uni) doit quitter le pays. En cause : son visa qui a expiré.

Selon son agent, "son retour au Royaume-Uni dépend de l'approbation d'un nouveau visa de travail. Nous attendons son retour dans les semaines à venir". Même si sa musique traverse les frontières, Mohamed Shahid Nazir a encore quelques soucis avec les visas européens.

Mise à jour de l'article : le 27 décembre 2012 à 9h30.

Publicité

Par Louis Lepron, publié le 27/12/2012

Copié

Pour vous :