Vidéo : Quand Philip Seymour Hoffman parlait du bonheur

Trois mois après le décès de l'acteur Philip Seymour Hoffman, une vidéo d'animation rend hommage à l'acteur en reprenant une interview de 2012 où il parlait du bonheur.

Oscarisé pour son rôle dans Truman Capote de Bennett Miller, acteur fétiche du réalisateur Paul Thomas Anderson (il a joué dans tous ses films excepté There will be blood), Philip Seymour Hoffman a également joué pour les frères Coen et Spike Lee. Et c'est avec Happiness et Magnolia qu'il a véritablement lancé sa carrière.

Inutile de revenir sur toute sa filmographie pour se rappeler que le 2 février 2014, le cinéma perdait un très bon acteur. En effet, à 46 ans, on le retrouva mort à cause d'une overdose d'héroïne dans un appartement de New York, non loin de son domicile.

Publicité

Cette vidéo d'animation est donc un bel hommage, trois mois après sa disparition. Réalisée par PBS Digital Studio, elle fait partie d'une série postée sur le site Blank on Blank qui recupère d'anciennes interviews de personnalités pour les illustrer. "Famous Names. Lost Interviews".

"Il n'y a pas de plaisir dont je n'ai pas abusé au point de me rendre malade"

Publicité

Le 22 décembre 2012, Philip Seymour Hoffman accordait une interview au Robin Museum of Art à New York, dont le thème principal était le bonheur. On entend ainsi l'acteur parler de sa vision de la vie, une vie trop courte, de ses démons intérieurs qui continuent de le ronger, du passé qui finit toujours par nous rattraper, du futur, de ses enfants auxquels il associe le bonheur, de la méditation, de la mort, etc.

Un moment de confession, toujours sur le ton de l'humour. "Au fait, il n'y a pas de plaisir dont je n'ai pas abusé au point de me rendre malade", raconte-t-il. Si au moment de l'interview, l'acteur était apparemment clean, il avouera avoir rechuté en 2013 après 23 ans de sevrage.

J'ai beaucoup réfléchi à ce sujet dans ma vie ces derniers temps et pour être honnête cela n'a pas donné grand chose, dans le sens où... il y a un moment dans ta vie où tu réfléchis au passé et tu penses : "Est-ce que j'étais heureux ? Ou en étais-je juste pas conscient ? Ca a l'air d'une question simple comme ça, mais je pense qu'il arrive un moment où ça chamboule beaucoup de choses dans votre vie et dans votre tête.

Publicité

A découvrir ici, l'interview complète :

On retrouvera Philip Seymour Hoffman une dernière fois sur grand écran en novembre et l'année prochaine pour le troisième volet de Hunger Games.

Publicité

Par Anaïs Chatellier, publié le 04/06/2014