Vidéo : la réponse de Natalie Portman face au manque de diversité à Hollywood

Dimanche soir, Natalie Portman était l'invitée de France 2. Elle en a profité pour dire ce qu'elle pensait du manque de diversité à Hollywood.

"C’est un débat très important et il faut l’avoir puisque cela montre quelque chose de très important dans notre société. Pas uniquement devant la caméra, mais également derrière la caméra. Si on s’intéresse aux minorités, aux femmes, à toutes ces personnes qui sont nommées dans des sections plus techniques comme le son ou la réalisation, il y en a en réalité très peu, voire pas du tout, chaque année. Ce n'est pas uniquement un problème de récompenses, mais la façon dont on embauche les gens, les films qui sont réalisés et qui sont vendus."

À partir de la septième minute.

Publicité

Ce dimanche 24 janvier, Natalie Portman, dans le cadre de la promotion du film Jane Got a Gun, dont elle est à l'affiche, a été interrogée sur l'actualité des Oscars et de son manque de diversité, quelques semaines après les nominations. Elle y a dénoncé la non-considération des minorités et des femmes dans une industrie qui ne leur laisse pas la place sur le devant de la scène comme dans les aspects techniques de la réalisation.

Ce vendredi 22 janvier, pour répondre à la polémique, l'Académie des Oscars a annoncé des mesures pour se reformer de l'intérieur. Quatre annonces ont été proposées :

Publicité

  • Les nouveaux membres n’auront plus le droit de vote à vie, mais pour dix ans. Ce droit ne sera renouvelé que si les membres ont été actifs au cinéma pendant la décennie en question.
  • Le droit de vote à vie ne sera obtenu qu’au bout de trois décennies actives dans l’industrie ou après l’obtention d’une nomination ou de la réception d’un Oscar.
  • Trois nouveaux membres seront immédiatement nommés pour "augmenter la diversité du conseil des gouverneurs".
  • Le processus de sélection de nouveaux membres par cooptation sera modifié. L’Académie va lancer "une campagne ambitieuse et mondiale pour identifier de nouveaux membres qualifiés représentant une plus grande diversité".

Par Louis Lepron, publié le 25/01/2016