AccueilÉDITO

Vidéo : une session de surf surnaturelle sur la mythique pointe de la Torche

Publié le

par Naomi Clément

Pour sa dernière vidéo, le réalisateur français Hugo Manhes transforme le fameux spot de surf breton en un terrain de jeu féérique.

C'est un défi technique inédit qu'a relevé Hugo Manhes. Le réalisateur français, épaulé de la société WAG Productions, a en effet immortalisé une session surf pas comme les autres : celle des surfeurs bretons Ian Fontaine et Gaspard Larsonneur qui, le 6 novembre dernier à 2 h 30 du matin, ont dompté la mythique pointe de la Torche sous 120 000 watts de lumières colorées.

De cette session nocturne résulte La Torche, une vidéo de six minutes, bercée par la voix envoûtante de la chanteuse suédoise Anna Von Hausswolff, qui nous immerge dans une atmosphère à la fois mystique et solennelle. "L’idée, c'est d’offrir une expérience qui dépasse le cadre du surf. Il s’agit de projeter des lumières colorées sur l’océan pour lui donner une apparence presque surnaturelle", décrypte Hugo Manhes dans un communiqué. Et d'ajouter :

"On a fait trois mois de préparation. La principale inconnue était la quantité de lumière nécessaire à un tel projet. On a fait des calculs pour ça, en fonction de la configuration du spot, de l'absorption de la lumière dans l’eau... On a découvert qu'il fallait apporter en pleine nuit, sur la côte bretonne, par des conditions hivernales dantesques, plus de 100 000 watts de lumières. On n’a pas dormi pendant 4 jours."

"Surfer des perles de couleurs"

Du côtés des surfeurs, l'expérience s'est également apparentée à un véritable challenge. "Ce spot, on le connaît par cœur, mais prendre des vagues de toutes les couleurs à 2 heures du matin, on avait encore jamais fait !", déclare Gaspard Larsonneur, l'un des deux surfeurs professionnels présents dans La Torche. "C'était complètement lunaire de surfer dans ces vagues multicolores, on a le sentiment de surfer des perles de couleurs", confirme Ian Fontaine.

L'affiche du film <em>La Torche</em> d'Hugo Manhes. (© Wag Productions/Hugo Manhes)

À voir aussi sur konbini :