AccueilÉDITO

Vidéo : Kanye West veut devenir président des États-Unis

Publié le

par Louis Lepron

Oubliez les récompenses des MTV Video Music Awards. S'il n'y a qu'un moment à retenir, c'est celui de Kanye West. On ne change pas un égo qui gagne.

Aux MTV Video Music Awards, la folie mesurée était de mise. Diffusée ce dimanche soir à Los Angeles, l'émission devait, comme à son habitude, récompenser les meilleurs clips de l'année. Les spectateurs ont donc eu droit à une Miley Cyrus en animatrice de soirée façon "Nipplegate", une Taylor Swift qui s'est reconciliée avec Nicki Minaj tout en sortant grande gagnante de la cérémonie, tandis que Bruno Mars repartait avec le prix de la meilleure vidéo "masculine" pour "Uptown Funk". Voilà pour l'aspect chiant et convenu.

Heureusement, il y avait Kanye West. Au cours du show, Taylor Swift lui a remis un prix d'honneur en hommage à l'ensemble de sa carrière. Ce qui a donné un speech hallucinant de douze minutes dans lequel le rappeur américain de 38 ans a lâché pas mal de réflexions à propos...

... de l'art :

Je ne comprends toujours pas comment fonctionnent les soirées de récompenses. Je ne comprends pas comment cinq personnes qui ont travaillé leur vie entière, ont gagné, vendu des albums, des tickets de concerts, puissent venir, se mettre sur un tapis et, pour la première fois de leur vie, [...] avoir l'opportunité d'être considérés comme un loser [...]. Je mourrai pour l'art.

... de son état :

Certains vont se demander si j'ai fumé avant de venir. La réponse est oui.

... de la prochaine génération :

C'est une nouvelle mentalité. Nous n'allons pas contrôler nos enfants avec des marques. Nous n'allons par leur apprendre à se sous-estimer et à se haïr. Nous allons apprendre à nos enfants qu'ils ont la possibilité de devenir quelque chose. Nous pouvons leur apprendre à ce qu'ils se prennent en main. Nous allons leur apprendre à croire en eux. Si mon grand-père était là, il ne m'aurait pas laissé tomber.

Pour conclure son discours, Kanye West a décidé de ne pas y aller par quatre chemins, mais d'en prendre un seul et unique, celui de la présidence des États-Unis :

Ce n'est pas à propos de moi. C'est à propos des idées. De nouvelles idées. Des gens avec des idées. Des gens qui croient en la vérité. Et oui, vous avez probablement vu venir ce moment, j'ai décidé de concourir à la présidentielle de 2020.

À voir aussi sur konbini :