AccueilÉDITO

En une vidéo, Jay Z réunit les plus gros acteurs de l'industrie musicale

Publié le

par Louis Lepron

Jay Z maîtrise l'outil de la communication comme personne. En témoigne son dernier projet, Tidal, qui convie autant Kanye West que Daft Punk.

Ce soir, 22 heures heure française : ce sera non pas le moment d'être devant votre écran de télévision, mais l'heure du lancement mondial de Tidal, la nouvelle plateforme de streaming développée par Jay Z. Après le temps des publications Facebook et Twitter via des photos de profil d'un bleu clair, voilà qu'une vidéo dévoile une dizaine d'acteurs de l'industrie musicale, côte à côte, dans une salle, face à des écrans.

Car quelques heures avant le lancement du service, c'est un teaser vidéo avec Daft Punk, Madonna, Rihanna, Jack White, Nicki Minaj, Kanye West, Chris Martin ou encore une partie d'Arcade Fire et, évidemment, Jay Z, qui a topé les Internets. En somme, une belle brochette des plus gros vendeurs de musique de ces dernières années.

La vidéo ne fait que compiler des visages connus de tous. Pas un seul ne s'exprime, et seulement un terme s'imprime à la fin d'un visuel qui n'aura duré que 32 secondes : "TIDAL". La communication, c'est tout un art, et Jay Z l'a bien compris.

Tidal, c'est quoi ?

Tidal entend être "le premier service de streaming qui combine le meilleur son de qualité hi-fi, des clips en HD et un contenu éditorial soigneusement sélectionné".

Ce nouveau service de streaming a une ambition, être... :

... le premier service de streaming haute-fidélité, sans perte de son [FLAC] avec 25 millions de chansons, 75 000 clips vidéo et un contenu éditorial conçu par des journalistes musicaux expérimentés.

Payant, Tidal n’offre que deux formules mensuelles à ses utilisateurs : un compte “Premium” à 9,99$ (9,20€) et un compte “HiFi” à 19,99$ (18,40€). Selon le FAQ du site, le service sera désormais disponible dans 32 pays, dont la France, la Suisse, la Belgique et le Canada.