AccueilÉDITO

Vidéo : les thèmes récurrents dans les films d'Hitchcock

Publié le

par Fanny Hubert

Une vidéo compile les techniques et les thèmes récurrents utilisés par le maître du suspense Alfred Hitchcock. À voir. 

Les vidéos rendant hommage à Alfred Hitchcock ne manquent pas. L'auteur et réalisateur Steven Benedict a décidé de faire la sienne et de compiler les images, les thèmes et les techniques qui reviennent souvent dans les films du réalisateur britannique.

Benedict s'est basé sur les 40 films du maître du suspense réalisés entre 1934 et 1976, année de sa retraite. On se rend compte que la chute est l'un des premiers motifs qui revient très souvent, de la chute d'immeuble dans Vertigo à celle dans les escaliers de Psychose, entre autres. Les escaliers sont d'ailleurs significatifs et deviennent un lieu vertigineux. On les retrouve beaucoup et ils peuvent symboliser un certain suspense. Les personnages se précipitent ou hésitent à monter car ils ont peur de ce qu'ils vont trouver. Les plus téméraires se servent d'échelles pour grimper.

Beaucoup de protagonistes sont poignardés soit à coups de ciseaux (Le crime était presque parfait) ou très souvent de couteaux (La mort aux trousses, L'homme qui en savait trop...). Les armes sont levées en l'air avant de s'abattre sur leurs victimes. Les personnages sont aussi très voyeurs et aiment espionner par les trous des serrures ou grâce à un appareil photo (Fenêtre sur cour). Les gros plans sur les yeux et les regards effrayés ou accusateurs sont nombreux.

On voit également que les muses d'Hitchcock sont souvent coiffées d'un chignon : Ingrid Bergman, Kim Novak, Tippi Hedren et... la mère de Norman Bates. Des rideaux s'ouvrent dans La corde ou Rebecca. L'insistance est mise sur des verres de vin, de lait ou des tasses de café dont le contenu ne s'avère pas très clair. Des baisers passionnés sont échangés. Enfin, la confusion entre rêve et réalité est évoquée principalement dans Vertigo et La maison du Docteur Edwardes.

On vous laisse maintenant vous replonger dans la filmographie du maître.

À voir aussi sur konbini :