Par Lucille Bion

La réponse parfaite d’un groupe d’hommes transgenres à la polémique suscitée par Scarlett Johansson, qui a accepté de jouer Jean Marie Gill, aka Dante "Tex" Gill, un homme transgenre dans Rub & Tug.

Un groupe d’hommes transsexuels a décidé de répondre intelligemment à Scarlett Johansson qui, la semaine dernière, s’est retrouvée au cœur d’une polémique pour avoir accepté le rôle d’un homme transgenre dans Rub & Tug, le prochain film de Rupert Sanders (Ghost in the Shell). Certains internautes ont accusé la comédienne d’avoir volé ce rôle à un acteur transgenre.

Après s’être défendue en pointant du doigt d’autres acteurs comme Jared Leto ou Jeffrey Tambor qui ont incarné des femmes trans dans Dallas Buyers Club ou la série Transparent, la comédienne que l’on pensait intouchable n’a fait qu’aggraver son cas. En 2018, le cinéma, au prix du paradoxe, tend vers l’authenticité, la diversité et une meilleure représentation des minorités.

Depuis cet incident, une vidéo du magazine queer INTO circule sur Internet. Les artistes D’Lo, Justin Chow, Scott Turner Schofield et Rocco Kayiatos aka Katastrophe se sont réunis devant la caméra pour parodier Scarlett Johansson. Chacun se met en scène pour auditionner et déclame un passage du scénario de ses anciens films où, bien sûr, elle joue une femme blanche.

Samantha dans Her, Natasha Romanoff dans Avengers, Rebecca dans Ghost World… Mais, au moment où les acteurs décrochent leur audition, ils font mine d’être désemparés et l’un d’eux lance :

"Les femmes cisgenres sont en fait vraiment marginalisées à Hollywood, vous savez. Je sais qu’il y a beaucoup de gens qui ont vécu cette expérience et qu’ils y apporteraient beaucoup d’authenticité, mais je me sens mal de leur prendre cela. Merci beaucoup pour l’opportunité mais, non merci."

Ironie, quand tu nous tiens. Leur réponse est vraiment parfaite.