Vidéo : un court métrage dérangeant sur le rapport entre les hommes et les voitures

Avec Auto, le réalisateur américain Conner Griffith nous plonge dans un monde tripant, dans lequel hommes et bagnoles finissent par se confondre.

Au pays de l'Oncle Sam, les autoroutes se comptent par centaines, et le nombre de véhicules qui s'y faufilent chaque jour ne cesse de croître. Désireux de souligner l'aspect grouillant (et envahissant) du trafic américain, Conner Griffith, un réalisateur originaire du Rhode Island, a concocté un court métrage captivant dans lequel les voitures deviennent aussi présentes que les hommes – et les hommes aussi mécaniques que les voitures.

Sobrement baptisé "Auto", ce film de six minutes nous plonge dans un étrange univers au sein duquel les bolides qui dansent frénétiquement sur les autoroutes finissent par se confondre avec les piétons qui se déversent, tel un cours d'eau incessant, sur les trottoirs. Un court métrage dérangeant, qui pose la question de notre rapport aux machines et à notre environnement.

Publicité

Par Naomi Clément, publié le 06/07/2016

Pour vous :