Vidéo : un freestyle de Kanye West, 19 ans, exhumé sur le web

Une vieille VHS datant des années 90 vient de ressurgir du passé. Sur ses bandes, un Kanye West jeune, humble, et déjà très talentueux.

Kanye West en 1996 © Capture d'écran YouTube

Kanye West en 1996 © Capture d'écran YouTube

Kanye West n'a pas toujours été le génie auto-proclamé qu'il est aujourd'hui, cette machine infatigable à l'origine d'innombrables titres à succès, de plusieurs défilés, et même d'une religion. Fut un temps, Yeezy était un simple rappeur de New York, qui s'essayait au mic comme tous les autres.

Publicité

Un petit bijoux de cette époque révolue de Kanye vient de ressurgir dans les méandres d'Internet. Dj Eclipse, ancien membre du groupe de rap hardcore Non Phixion qui anime aujourd'hui l'émission de radio "The Halftime Show", a récemment numérisé de vieilles cassettes vidéo datant des années 90, décennie durant laquelle le hip-hop s'enflammait dans les rues de New York. Parmi ces moments enregistrés sur les vieilles bandes de VHS, le jour d'ouverture du grand disquaire de hip-hop Fat Beats, qui se tenait en août 1996 au 406 de la 6ème Avenue.

Kanye dans l'anonymat

Pour cette journée d'inauguration, de nombreux rappeurs s'étaient réunis pour lâcher quelques rimes et célébrer leur amour du hip-hop :  Xzibit, ILL BILL, Lord Finesse, Shabaam Sahdeeq... et un jeune rappeur encore inconnu au bataillon, du nom de Kanye West. Sur sa page YouTube, Dj Eclipse commente :

J'ai vraiment été surpris en découvrant ce jeune mec de 19 ans que personne ne connaissait à l'époque. Cette personne est venue en guest des années plus tard dans mon émission de radio, mais c'était assez fou de retrouver cette vidéo de 1996 et de se dire : "Merde, ce gars était chez moi à l'époque ?". Et de ne même pas l'avoir remarqué...

Publicité

Affublé d'un simple polo blanc, déversant un texte de 32 mesures – le style le plus courant à cette période –, Kanye West est déjà pourvu d'un talent remarquable. On regretterait presque cette époque où son rap s'accompagnait d'humilité.

Par Naomi Clément, publié le 18/07/2014