Vend disques ayant appartenu à J Dilla pour 29$99

Oubliée, sauvée des eaux, retrouvée puis restituée, une partie de la collection de disques du légendaire producteur américain J Dilla est en vente sur eBay. 

j dilla

C'est une histoire de fou. Une histoire de fou qui réjouira les "crate diggers" et les fanatiques du producteur américain James Yancey aka. Jay Dee aka. J Dilla.

Publicité

Pendant des années, une partie de la collection de disques de J Dilla était égarée, oubliée dans une cave, sauvée des eaux. Puis quelqu'un l'a jetée négligemment dans les poubelles d'un magasin de vinyles de la bonne ville de Détroit. Consciencieux, le gérant l'a rendue à qui de droit. Ce n'est que récemment que Maureen "Ma Dukes" Yancey, la mère de l'intéressé, a mis la main sur cette imposante et légendaire discothèque et l'a rapportée à Los Angeles.

Dans le but de récolter des fonds pour la création d'une future J Dilla Foundation, "Ma Dukes" vend des CDs, cassettes ou vinyles. Mais pas n'importe lesquels. Ceux qui ont appartenu à son fils, qui ont constitué les influences musicales d'un des plus importants producteurs hip-hop que la terre ait jamais portée. Pas tous certes, pas les plus importants, pas ceux qu'ils chérissaient le plus. Mais tout de même.

Certificat d'authenticité "J Dilla"

Publicité

Vendus sur E Bay, au prix unique de 29$99, ces objets de collection sont également fournis avec un numéro de série ainsi qu'un certificat prouvant leur authenticité. Ce sont les disques de Dilla, avec les annotations laissées sur la couverture, les tâches de café (ou de je-ne-sais-quoi) maculant la couverture, les traces de doigt, etc.

Une chose se doit d'être précisée : il n'est pas possible de faire son choix lors de l'achat. La mère du producteur se réserve le droit de choisir quel CD, vinyle ou cassette ira à quel internaute. Et aucune réclamation ne sera acceptée.

Connaissant l'ampleur de la culture musicale de Jay Dee, cela laisse augurer de belles surprises aux futurs acheteurs.

Publicité

Par Tomas Statius, publié le 23/01/2013

Copié

Pour vous :