©Capture d’écran clip

featuredImage

Vald questionne les apparences dans son clip "Si j'arrêtais"

Vald sort le clip de "Si j’arrêtais", un morceau extrait de son album Agartha publié en janvier dernier.

En tant qu’enfant de l’Internet, Vald maîtrise l’art du teasing. Après des statuts et des tweets annonçant un nouveau clip, il dévoile enfin la vidéo de "Si j’arrêtais", extrait de l’album Agartha sorti en janvier dernier. Dans ce dernier, il évoque, sur une production envoûtante signée BBP (qui a produit "Naha", "Bambina" ou encore "Onizuka" de PNL), le poids des apparences et la difficulté de s’en défaire. Un problème qu’il connaît bien, lui qui véhicule depuis ses débuts l’image d’un rappeur second degré (voire d’un troll), jusqu’à devenir "la bête de foire" de certains médias.

Au premier regard, on peut penser que le clip est un making-of des précédentes productions de Vald. En effet, les fans du rappeur reconnaîtront les visuels d'"Autiste", "Megadose", "Bonjour" ou "Eurotrap", la liste étant loin d’être exhaustive. C’est sans compter sur le sens de la mise en scène de Vald qui nous livre ici les moments de questionnements ou de vide qu’il semble ressentir entre deux prises.

On voit le rappeur d’Aulnay, l’air souvent désabusé, qui arrête de jouer, se demandant sûrement ce qu’il fait là. Une attitude qui fait parfaitement écho aux paroles du morceau : "Si j’arrêtais de faire semblant juste une fois." Un clip qui se conclut cependant en éclat de rires, nous renvoyant fatalement à la question que l’on se pose en écoutant Vald : est-ce bien sérieux ou joue-t-il encore une fois un rôle ?

Par Sophie Laroche, publié le 17/05/2017