Voici Hair Nah, le jeu qui dénonce les relous qui se permettent de toucher les cheveux des femmes noires

Une artiste américaine a trouvé un moyen original d’exprimer son ras-le-bol face à cette pratique grossière.

Hair Nah. (© Momo Pixel)

Dans l’immensité de l’Internet mondial, il arrive parfois qu’un petit bijou fasse son apparition. C’est le cas avec ce nouveau jeu vidéo, aussi drôle qu’intelligent. Avec son design à l’ancienne, il aborde le calvaire bien actuel des femmes noires qui se font régulièrement toucher les cheveux par des inconnus.

Publicité

Baptisé Hair Nah, ce jeu en ligne a été créé par une directrice artistique américaine connue sous le pseudo de "Momo Pixel". Le but : parvenir à chasser un maximum de mains qui apparaissent de manière intempestive. Sa création reçoit un accueil très positif depuis qu’elle l’a partagée sur son compte Twitter, le mercredi 15 novembre.

Traduction : "Donc voilà, j’ai créé un jeu parce que je suis fatiguée de ces femmes qui mettent leurs mains dans mes cheveux."

Publicité

Interviewée par le site On She Goes, Momo Pixel revient sur ce qui lui a inspiré ce jeu :

"Quand je marche dans la rue, il m’arrive qu’une femme tende les mains vers ma tête. Quand je parle à un collègue, un autre que je viens de rencontrer prend parfois mes cheveux dans sa main. En faisant la queue au supermarché, il est fréquent que la personne qui tient la caisse tende le bras pour caresser mes tresses. J’ai des frissons rien que d’y penser. C’est flippant."

La créatrice souligne que ce genre d’intrusions survient régulièrement pour beaucoup de femmes de couleur :

Publicité

"Ça craint, parce que je connais beaucoup de femmes qui font face à ce problème toute leur vie. Mais pour moi, ça a commencé d’un coup. Je me suis dit : 'Merde, qu’est-ce qui se passe ?' Je n’ai jamais dit que j’étais d’accord avec ça. Qui a dit aux gens qu’ils pouvaient faire ça ? Où sont leurs bonnes manières ?"

En outre, pour toutes celles qui sont confrontées à cet excès d’attention, le fait de devoir expliquer le malaise que cela provoque est un véritable fardeau, comme l’explique Momo Pixel.

"J’espère vraiment faire passer un message à ces femmes et ces hommes qui font ça sans réfléchir, ni comprendre, que leur geste est vexant. J’espère, avec ce jeu, qu’ils penseront : 'Oh mon Dieu.' Et qu’ils arrêteront de le faire."

Publicité

Ce n’est pas la première fois que ce problème est dénoncé publiquement : la chanteuse Solange Knowles lui a même consacré la chanson "Don’t Touch My Hair" sur son dernier album.

Pour jouer à Hair Nah, il suffit de se rendre sur le site créé par Momo Pixel. Attention, c’est addictif.

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Kimberly B. Johnson, publié le 20/11/2017

Pour vous :