La pochette d'album de Rihanna en question (#1)

La nouvelle est tombée sur Twitter il y a quelques minutes : Rihanna a dévoilé la pochette de son septième album studio, Unapologetic.

Publicité

Alors que son tout nouveau single Diamonds a atteint la première place des charts R&B / Hip-Hop aux États-Unis, la chanteuse a essayé d'enfoncer le clou en dévoilant la cover de son prochain album. Ce dernier devrait être disponible dans le courant du mois de novembre.

En quatre points, la pochette d'album :

Publicité

  1. Un énorme "Love" barre son visage. Pour la première fois en sept album, Rihanna cache en partie son anatomie à l'aide d'un espèce de graffiti qui semble avoir été créé sur le logiciel gratuit Paint. On a enquêté : la chanteuse essaye de se la jouer "d'jeuns" avec la police d'écriture CENA en italique. C'est moche.
  2. Une explication rationnelle à ces petites inscriptions éparpillées sur son corps entre "Fun", "Faith", "Fearless" et "Happy" ? Après six pochettes d'albums classiques, on pense que Rihanna serait tombé, au hasard de son petit F3 à Villepinte, sur un dictionnaire. Une belle initiative : on ne saurait lui recommander de ne pas hésiter à le rouvrir.
  3. "Unapologetic" : pour mal montrer que c'est le titre de l'album dont il s'agit, l'équipe de graphistes derrière Rihanna (une PME de 430 personnes située en Thaïlande) a produit un gribouillis tout noir afin d'y apposer le titre de l'album. Stylé les mecs.
  4. Le fameux tatouage. On le sait, grâce aux réseaux sociaux et à l'usage intelligent qu'elle en fait, Rihanna aime parler de sa vie sur Twitter. De ses arrivées inattendues Gare du Nord à son dernier tatouage, on sait tout de son misérable quotidien. Ainsi, en numéro 4, vous pouvez retrouver le tatouage façon Égypte ancienne : selon Public, il représente la déesse Isis qui symbolise "la mère et la femme idéale". En terme d'idéal, on ne peut pas en dire autant de sa musique.

BONUS :

Par Louis Lepron, publié le 11/10/2012

Pour vous :