Un youtubeur a failli mourir en se coinçant la tête dans un micro-ondes avec du ciment

Les enfants, ne faites pas ça à la maison, c’est vraiment très con.

Le 6 décembre, au Royaume-Uni, l’intervention d’une équipe de pompiers a été nécessaire pour sauver la vie du youtubeur Jay Swingler, qui s’était "cimenté" la tête à l’intérieur d’un micro-ondes. Au nom du nombre de vues et des pouces bleus, ses comparses avaient versé le contenu de sept sacs d’enduit dans le four à l’intérieur duquel il avait mis sa tête (cette dernière était quand même protégée par un sac plastique, et un tube était censé l’aider à respirer).

Publicité

Le but était d’utiliser le micro-ondes comme d’un moule, expliquent les youtubeurs de TGFBro (3,1 millions d’abonnés) dans leur vidéo intitulée "Je me suis cimenté la tête dans un micro-ondes et les urgences ont débarqué". Dans la vidéo de 10 minutes, Jay Swingler reconnaît la gravité de son geste : "C’est super sérieux là, je vais enterrer ma tête dans ce micro-ondes, je vais mettre ma tête là-dedans." Le petit malin de 22 ans explique qu’il s’est mis à paniquer lorsque son tube pour respirer s’est bouché :

"À ce moment, Romell et Brandon n’avaient pas vraiment réalisé que le micro-ondes était coincé sur ma tête, ce qui rendait cette situation dix fois plus compliquée pour moi.

J’étais en train de paniquer et je leur disais : 'Je vais mourir, je vais mourir et ce n’est pas une blague.'"

Publicité

Traduction: "On n’est vraiment pas impressionnés. Cinq de nos pompiers ont été bloqués pendant une heure pour libérer un rigolo de YouTube qui s’était cimenté la tête dans un micro-ondes."

Un ami a fini par appeler les urgences, en demandant à ce que "les pompiers et une ambulance débarquent aussi vite que possible".

Le commandant Shaun Dakin, des pompiers des Midlands de l’Ouest, a expliqué que "même si ça peut sembler rigolo, ce jeune homme aurait facilement pu suffoquer ou être gravement blessé" :

Publicité

"Démonter le micro-ondes a été très difficile, à cause de toutes ses parties soudées. [Jay Swingler] a été très soulagé une fois qu’on a pu enlever un gros morceau d’enduit au tournevis, ce qui lui a permis de respirer plus facilement, mais il fallait faire extrêmement attention, parce que les manipulations étaient très proches de sa tête.

Tout le groupe s’est platement excusé, mais il s’agissait clairement d’une intervention inutile, qui aurait pu nous empêcher d’aider une personne impliquée dans un vrai accident."

Traduction : "Je viens de vivre une expérience de mort imminente. Je suis très heureux d’être en vie. Je suis traumatisé."

Publicité

À lire -> Demain, tous crétins ? Un documentaire d’Arte pose la question

Par Matthew Kirby, publié le 11/12/2017

Pour vous :