Ce docu revient sur l'histoire des légendaires Air Jordan 1

Le documentaire Unbanned: The Legend of AJ1 revient sur l’évolution de la célèbre paire Nike du basketteur Michael Jordan.

Écrit et réalisé par Dexton Deboree, Unbanned: The Legend of AJ1 retrace l’évolution de la Air Jordan 1 à travers ses rôles majeurs, de la perturbation de la NBA à la modification du jeu du basket-ball, en passant par la naissance d’une culture de la basket et une forme de révolution sociale et culturelle dont elle est à l’origine, que ce soit dans le sport, la musique, la mode ou l’art.

Publicité

Rythmé par les commentaires d’intervenants divers (entre autres, les acteurs Michael B. Jordan et Anthony Anderson, le réalisateur Spike Lee, le musicien DJ Khaled, le rappeur Chuck D, l’actrice Lena Waithe, les stars de la NBA Carmelo Anthony et Russell Westbrook…), le documentaire tentera de décortiquer le phénomène qu’est devenu le modèle imaginé pour le légendaire Michael Jordan en 1984, au sein de la culture footwear.

L’AJ1 est "bien plus qu’une chaussure", selon le cinéaste Dexton Deboree, qui a partagé sa fascination dans un communiqué :

"C’est un symbole d’une grande importance, qui traverse les genres, les origines ethniques, les frontières et les âges. Aujourd’hui plus que jamais, ce que représente cette chaussure, son impact sur la société et son rôle de création, définition et redéfinition d’une grande partie de notre culture moderne, en fait une histoire qui doit être racontée."

Publicité

La légende urbaine veut que les Air Jordan 1 aient acquis leur stature après un démarrage difficile, bannies des terrains de basket-ball par la NBA en raison de leur couleur détonante. Mais il semblerait que le modèle en question n’ait en réalité été que le prototype : les Nike Air Ship.

L’Air Jordan 1 : histoire d’un modèle historique

En 1982, Nike révolutionne les chaussures de basket-ball en incorporant un célèbre coussin d’air aux semelles de la Air Force 1. Ce modèle historique inspire les Air Ship - prototypes pour les Air Jordan - qui font leur entrée sur les terrains en 1984.

Le 26 octobre 1984, Michael Jordan signe son premier contrat avec Nike, après avoir longtemps été courtisé par Adidas. Le soir même, les Bulls ouvrent leur premier match de la saison. Aux pieds du prodige, une version noire et rouge des Air Ship - commandée spécialement pour le joueur et assortie à son maillot.

Publicité

Et si personne n’était encore assez fin connaisseur pour les remarquer, les chaussures ne sont pas passées inaperçues aux yeux de la NBA, attachée à l’époque à une tradition de baskets blanches avec seulement quelques touches de couleur autorisées. L’homogénéité est voulue au sein même de l’équipe.

Cet écart à la règle se solde pour Jordan par un avertissement sous forme d’amende de la part de la NBA, que – selon la légende – Nike se serait immédiatement chargé de payer afin de permettre au joueur de continuer à promouvoir son modèle sur le terrain pendant la pré-saison.

Publicité

En vérité, il n’existe aucune preuve de la véracité de cette anecdote mais le 13 novembre 1984, lors de sa victoire contre les Spurs, la paire de Air Ship que portait Michael Jordan était blanche et rouge.

En fin stratège commercial, Nike se serait en réalité servi de cette interdiction comme tremplin pour la promotion des Air Jordan 1 qui – imaginées par Peter C. Moore et dévoilées en 1985 – associaient leurs propriétaires à des activités borderline.

Le joueur prodige finit par enfiler la paire – aux couleurs plus sobres – qu’il a inspirée, et marque ensuite de son nom l’histoire de son sport. Qu’est-il advenu depuis de sa première paire de Air Ship rouge et noire ? Le mystère reste quant à lui entier.

Unbanned: The Legend of AJ1 sortira en juillet dans les salles américaines.

Par Marie Jaso, publié le 19/02/2018

Pour vous :